› Société

Que vaut le passeport malien ?

Pour découvrir et voyager à travers le monde, que vaut le passeport malien ? Et où peut-on aller avec sans avoir besoin d’un visa ?

La nouvelle en a surpris plus d’un. Pour se rendre au Maroc, les Maliens auront désormais besoin d’une autorisation électronique à demander 96 heures avant leur voyage vers le royaume chérifien. La notification officielle a été adressée la semaine dernière au ministère des Affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine par l’ambassade du Maroc au Mali. « Les autorités marocaines se sont gardées d’utiliser la terminologie visa, mais ça en possède tous les caractéristiques. Nous essayons de normaliser la situation, mais, dans le cas contraire, le principe de la réciprocité sera appliqué », explique un agent des Affaires étrangères, sous couvert d’anonymat. Dans les faits, aucun accord écrit n’exemptait les Maliens de visas d’entrée au Maroc, mais les bonnes relations entre les deux pays avaient valeur d’accord tacite qui permettait à leurs ressortissants de se déplacer sans en avoir besoin. Le même type d’entente lie le Mali à l’Algérie et les Maliens sont exemptés de visa d’entrée en Tunisie en vertu d’un accord consulaire signé à Bamako le 29 novembre 1965. Ils peuvent également voyager librement dans les États membres de la CEDEAO conformément au Protocole de libre circulation des personnes du 29 mai 1979.

Pour les férus de casinos et de jeux, à défaut de Las Vegas, ils pourront trouver leur bonheur dans la région administrative de Macao. Situé en Chine, elle bénéficie d’un régime spécial, qui lui octroie une grande autonomie. « Un pays, deux systèmes » selon la formule de l’ancien Président chinois Deng Xiaoping pour qualifier la situation de Hong-Kong.  En vertu d’échanges de lettres d’exemption mutuelle de visa, les Maliens peuvent également se rendre dans la région spéciale administrative de Hong-Kong en toute liberté. Le Mali a en outre signé des accords avec les Émirats Arabes Unis, la Mauritanie, l’Indonésie et le Tchad.

Interdictions

Un certain de nombre de pays sont listés parmi ceux auxquels le Mali n’accorde pas de visa. En se référant au principe de réciprocité, très cher aux diplomates selon notre interlocuteur, ces derniers rendent donc la pareille au Mali. L’Afghanistan, l’Argentine ou encore Israël en font partie. « C’est le ministère de la Sécurité et de la protection civile qui décide de cela. Pour des raisons de sécurité, notamment depuis la crise de 2012, ils nous font part de leurs observations et nous les instruisons ensuite auprès de nos différentes missions consulaires ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut