International › APA

Sujets politiques et crise à l’école font la Une des journaux ivoiriens

Pas d'image

Des sujets de politique nationale et la crise à l’école font la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mercredi, sur l’ensemble du
territoire national.Après sa démission du parlement, les ennuis commencent déjà pour Guillaume Soro, révèle LG Infos. Le régime veut annuler son passeport diplomatique et entend ouvrir une enquête sur l’origine de ses fonds après avoir mis les impôts à ses trousses, écrit à ce propos ce journal.

L’acharnement contre le camp Soro continue, renchérit Générations Nouvelles à côté de Le Patriote qui s’interroge : après la démission de l’ex-PAN, les députés préparent-ils la succession de Soro ?

Présidentielle 2020 : après avoir libéré « le tabouret » Soro déroule son plan pour le fauteuil, titre pour sa part L’Inter, selon qui, des actions sont annoncées pour verrouiller l’ancien président de l’Assemblée nationale.

Contrairement à ce qu’il affirme, le bilan de Ouattara est mauvais, estime pour sa part Notre Voie, là où dans Le Nouveau Réveil, le Pr Ouraga Obou plus formel que jamais explique « pourquoi Ouattara ne sera pas candidat en 2020 ».

De son côté, Le Mandat croit savoir ce que Ouattara prépare en secret pour une candidature RHDP à la présidentielle de 2020, quand en Une de Le Quotidien d’Abidjan, Bernard Houdin fait des révélations sur l’alliance Bédié-Gbagbo.

Le Jour Plus s’intéresse pour sa part à l’alliance Bédié-Soro, en parlant « d’un choc inévitable » entre ces deux personnalités que tout oppose.

Les journaux ivoiriens s’intéressent également au bras de fer en cours entre syndicats d’enseignants et gouvernement.

Grève dans l’enseignement : élèves et étudiants réclament le retour des enseignants à l’école, titre à ce propos Le Jour Plus. « Nous exhortons nos maitres à la négociation », rapporte le confrère en attribuant ces propos au président national de l’Union nationale estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (UNESCI), Cissé Djakaridja.

« Nous voulons aller à l’école », coupe court le secrétaire général de la FESCI, Assi Fulgence en couverture de L’Intelligent d’Abidjan. Ce journal affirme ensuite savoir ce qui oppose le président de l’université Félix Houphouët-Boigny, Abou Karamoko et les enseignants en grève, quand LG Infos pense que le pouvoir est en train d’envenimer la situation à l’université.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut