International › AFP

Ebola en RDC: épidémie « actuellement maîtrisée » à Beni

Pas d'image

L’épidémie de fièvre Ebola, qui a tué 528 personnes dans l’Est de la République démocratique du Congo, est « actuellement maîtrisée » dans l’un de ses foyers, la zone de Beni, a déclaré le ministère de la Santé.

« Ce mardi 19 février 2019 marque le 21è jour (la période d’incubation du virus, ndlr) sans nouveau cas confirmé d’Ebola dans la zone de santé de Beni (…) Nous pouvons ainsi considérer que l’épidémie d’Ebola est actuellement maîtrisée à Beni », ajoute le ministère, qui salue « une avancée majeure ».

Il s’agit de l’une des premières notes d’optimisme depuis le déclenchement de l’épidémie le 1er août dernier.

Beni a été l’un des principaux épicentres de l’épidémie de cette fièvre hémorragique avec 118 décès de cas confirmés.

« Toutefois, il persiste un risque de reprise de l’épidémie à Beni en raison des déplacements fréquents de la population entre Beni et les zones voisines où l’épidémie reste active, notamment Butembo et Katwa », nuance le ministère dans son bulletin quotidien diffusé mardi soir.

Butembo est un centre d’activité économique important à 50 km au sud de Beni, dans cette province du Nord-Kivu où de nombreux groupes armés sont actifs. Katwa se trouve près de Butembo.

« Les zones de santé de Katwa et Butembo restent les principaux foyers de l’épidémie à l’heure actuelle. Au cours des 21 derniers jours, 92 nouveaux cas confirmés d’Ebola ont été enregistrés, dont 58 (soit 63%) étaient à Katwa et 16 (soit 17%) étaient à Butembo », poursuit le ministère.

Cinq autres zones de santé n’ont « pas notifié de nouveau cas confirmé d’Ebola au cours des 21 derniers jours », poursuit le ministère citant Kayina, Mandima, Musienene, Nyankunde et Tchomia.

« L’épidémie sera officiellement terminée lorsque le pays n’aura enregistré aucun nouveau cas d’Ebola pendant 42 jours, soit deux fois 21 jours », rappelle le ministère.

« Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 844, dont 779 confirmés et 65 probables. Au total, il y a eu 528 décès (463 confirmés et 65 probables) et 255 personnes guéries », détaille-t-il.

« Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018, 81.306 personnes ont été vaccinées », selon cette même source.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut