› Politique

Dialogue : Les ONG à l’œuvre

Récurrents ces dernières années, les différends entre ethnies à l’intérieur du pays rappellent à suffisance que le climat socio-sécuritaire reste fragile. Pour la résolution des conflits et l’instauration d’une entente durable entre les communautés, différentes ONG œuvrent en permanence. Leurs  actions sont centrées prioritairement autour du dialogue.

Search for Common Ground, organisation de peacebuilding dont la vision est celle d’un monde sans violence, est présente au Mali depuis 2014. Avec des outils et activités qui visent le renforcement de la confiance entre les parties prenantes aux conflits, elle s’emploie  à créer des cadres de recevabilité et de dialogue entre les populations et les autorités, à assurer le partage et la diffusion d’informations fiables et de qualité et à soutenir les initiatives communautaires d’inclusion, de rapprochement, de solidarité, de vivre ensemble et de paix.

Entre formations expérientielles en transformation des conflits, sensibilité aux conflits et leadership inclusif, facilitation des cadres de dialogue communautaire inclusifs et d’actions, appui aux initiatives locales de paix menées par les jeunes et les femmes, formation de journalistes et appui technique et matériel aux radios communautaires, ou enfin élaboration d’approches nouvelles et innovantes pour la transformation des conflits et la réduction de la violence, les actions de l’organisation sont diverses et toujours adaptées au contexte et aux résultats escomptés.

Démarches conciliatrices

« Nos dialogues se tiennent au niveau des communes. Ils sont inclusifs et contribuent à réduire les préjugés entre groupes et à les aider à surpasser les stéréotypes. Nous nous focalisons plus sur le processus que sur le contenu », souligne Vianney Bisimwa, Directeur pays de Search for Common Ground Mali. « Grâce aux sessions de dialogue, des groupes se reparlent et réapprennent à se faire confiance et à imaginer collectivement les réponses aux problèmes pour préparer des actions conjointes et inclusives », ajoute t-il.

Par ailleurs, Humanitarian Dialogue (HD), une ONG internationale suisse de médiation pour la paix, a initié également depuis 2014 au Mali un dialogue intra-religieux à Gao, Tombouctou, Ménaka, Taoudéni et Mopti, avec l’objectif d’apaiser non seulement les tensions entre les différentes branches de l’Islam mais aussi de prévenir et de gérer les conflits locaux, qu’ils soient de nature communautaire ou religieuse.

L’organisation a déjà facilité en novembre 2018 la médiation d’un accord de paix entre les communautés Idourfane et Ibogolitane des régions de Gao et de Ménaka. Un autre accord entre éleveurs et agriculteurs du cercle de Djenné  a été également signé durant la même période. HD appuie en outre les parties signataires de l’Accord pour la paix dans sa mise en œuvre, à travers la facilitation de négociations sur les points de mésentente.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut