› Culture

BICIM: L’art malien au cœur d’une exposition

La banque internationale pour le commerce et l’industrie du Mali (BICIM) a lancé au cours d’une soirée organisée jeudi 4 avril 2019 à son siège principal, la deuxième édition de l’exposition « BICIM Amie des arts ». Placé cette année sous la célébration des 20 ans d’existence de la banque, ce rendez-vous qui met en valeur diverses œuvres artistiques maliens de styles et d’horizons divers, s’étendra sur deux mois, jusqu’au 04 juin prochain, non seulement dans les locaux de la BICIM mais aussi chez certains de ses partenaires à Bamako.

« Les tisseurs de lien », c’est le titre de l’exposition de cette deuxième édition de la désormais  traditionnelle « BICIM Amie des Arts » dont la soirée de lancement s’est déroulée en présence de personnalités, notamment l’administrateur directeur général de la BICIM, Samir Mezine, le président du conseil d’administration de la Banque Dr Sy, ainsi que les ambassadeurs de l’Union Européenne, de France, d’Algérie, du Danemark, et d’Espagne au Mali.

Durant ses 20 ans d’existence, la BICIM a contribué à la croissance du pays et ce, dans le « strict respect des devoirs d’une banque responsable ». C’est pourquoi, selon Samir Mezine, elle marque plus que jamais son engagement à avoir un impact positif sur la société malienne. « Pour cela, notre banque s’est largement engagée aux cotés des hommes et des femmes qui contribuent avec passion à nous offrir un autre regard sur le monde », relève t-il.

L’art malien célébré

Cette année, ce sont les œuvres de 10 artistes Maliens confirmés et émergeants dont les œuvres livrent les récits de leurs préoccupations, qui sont mises en exergue. Il s’agit du designer Cheick Diallo, des  plasticiens Ange Dakouo, Abdoulaye Konaté, Alassane Koné, Abdou Ouologuem, des photographes Loube Antoine Diassana, Moussa Kalapo, Oumou Traoré, du designer et plasticien Aboubacar Fofana et du peintre Amadou Sanogo.

« Tous inscrivent le lien au cœur de leurs travaux, qu’il soit sujet – d’ordre social, familial, économique ou autre – ou médium – avec des créations réalisées à partir de technique ou de matières liées au textile et à la fibre », indique Astrid Sokona  Lepoultier, consultante en art et commissaire de l’exposition « BICIM Amie des Arts ».

« Au-delà du plaisir des yeux, la BICIM nous invite à contribuer à promouvoir un véritable marché local de l’art avec une porte sur le marché international. Mais le but est surtout que les artistes Maliens deviennent prophètes chez eux, qu’ils y soient reconnus et suscitent une véritable envie de collectionner », rappelle Joël Meyer, Ambassadeur de France au Mali et par ailleurs, parrain de la deuxième édition de l’exposition.

Touches nouvelles

Conçue dans sa structure comme une toile qui se tisserait à travers la ville de Bamako, cette deuxième édition de « BICIM Amie des Arts » offrira l’occasion aux différents artistes de voir leurs œuvres exposées également dans six autres lieux, partenaires de la BICIM.

Il s’agit de l’Azalai Hôtel Bamako, la Bamako Art Gallery, la Galerie Medina, l’Hôtel de l’Amitié, le Salon Affaires Zira d’Asam de l’aeroport de Bamako et le Sheraton Bamako Hôtel.

« Dans chacun de ces espaces hors-les-murs, sont présentés un, deux ou trois artistes à la fois, avec des propositions audacieuses par leur dimension et leur capacité à stimuler les interactions », souligne Mme Lepoultier.

En parallèle aux expositions d’œuvre d’art, la BICIM offre également à ses clients « Prestige » durant ces deux mois, des taux préférentiels  de 7% sur les crédits consommation, automobile, et immobilier ainsi qu’un crédit spécial œuvres d’art  à un taux de 0% à l’endroit des artistes.

La soirée de lancement de l’évènement, riche couleurs, a été aussi marquée par  le passage d’une vidéo sur les 20 ans d’existence de la BICIM ainsi que la remise de prix aux cinq meilleurs clients de la banque, filiale du Groupe BNP Parisbas.

« BICIM Amie des Arts » s’inscrit dans une dynamique de liens qui unit la banque à ses clients depuis sa création en 1999. Elle est portée par les valeurs d’engagement au plus haut niveau du Groupe BNP Parisbas, qui sont continuellement déclinées avec détermination au Mali depuis 20 ans.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut