International › APA

Burkina: le prix du coton fixé à 265 FCFA le kilogramme

Pas d'image

Le prix bord champ du kilogramme de coton, pour la campagne cotonnière 2019/2020 au Burkina Faso, est fixé à 265 FCFA/kg, soit une hausse de 15 FCFA, comparativement à la campagne écoulée, a appris APA mardi, auprès des acteurs de la filière.Selon l’Association interprofessionnelle du coton du Burkina (AICB), cette augmentation du prix d’achat du coton fait partie d’un ensemble de décisions visant à remotiver les exploitants.

L’AICB fait observer que la décision vise surtout  à «donner un nouvel élan à la production après une saison 2018/2019 marquée par une chute de 28,5 % de la récolte à environ 603 000 tonnes».

L’autre mesure importante annoncée par l’association concerne la baisse du prix du sac de 50 kg d’engrais (urée et NPK) de 15 000 FCFA à 14 000 FCFA. 

En outre, l’AICB compte verser à chaque exploitant 10 FCFA/kg, soit une enveloppe totale de 4,35 milliards FCFA, afin de participer à l’apurement des impayés durant la saison 2018/2019.

«Notre seule manière de saluer l’engagement du gouvernement à nos côtés sera d’inonder les usines d’égrenage de coton, pour peu que nous ayons une bonne pluviométrie», a affirmé Bambou Bihoun, président de l’AICB.

Contrairement aux ambitions des acteurs du coton burkinabè qui visaient 800 000 tonnes de coton graine, la production pour 2018-2019 s’est établie à 436 0000 tonnes, soit une baisse de 29% par rapport à la campagne écoulée.

Cette contreperformance a fait dégringoler le Burkina Faso qui est passé de la première à la quatrième place des producteurs sur le continent africain derrière le Bénin, le Mali et la Côte d’Ivoire.

Les raisons avancées pour expliquer cette situation sont, entre autres, les changements climatiques, le boycott d’une partie des producteurs et la menace terroriste dans certaines zones de production.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut