International › APA

G5 Sahel et fête du travail monopolisent la une des quotidiens burkinabè

Pas d'image

Les quotidiens burkinabè de ce jeudi commentent largement la commémoration, la veille, de la journée internationale du travail, sans oublier de faire cas du sommet extraordinaire du G5 Sahel, tenu à Ouagadougou.«Conclave de la force G5 à Ouaga : Angela Merkel, avocate pour le chapitre 7 onusien», arbore le quotidien privé Aujourd’hui au Faso, informant que la chancelière allemande est dans la capitale burkinabè pour le sommet extraordinaire du G5 Sahel.

Pour sa part, le quotidien à capitaux publics Sidwaya relate que le Sommet extraordinaire des chefs d’Etat des pays membres du G5-Sahel s’est tenu, le mercredi 1er mai 2019 à Ouagadougou, en présence de la Chancelière allemande, Angela Merkel, en visite d’amitié et de travail au Burkina Faso.

«La rencontre a abouti à des décisions +fortes+ devant accélérer le processus de l’opérationnalisation de la force conjointe», souligne le journal qui précise aussi que «l’Allemagne promet plus de 30 milliards F CFA» pour lutter contre l’insécurité.

Le Pays, autre quotidien privé, met en exergue : «Sommet extraordinaire du G5 Sahel : L’alchimie d’Angela Merkel contre les terroristes»

Quant à L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, il se contente de titrer : «Visite chancelière allemande au Burkina: Willkommen (Bienvenue en allemand, Ndlr)Tantie Angela».

Le même journal évoque le 1er mai sous le titre : «Fête de travail en temps de terrorisme».

Selon le confrère, la célébration de la fête du travail avait un cachet particulier, hier 1er mai 2019 à Ouagadougou, car poursuit-il, il n’y a pas eu de marche, ni de remise de cahier de doléances comme à l’accoutumée.

Pendant ce temps, Le Pays rapporte que l’Unité d’action syndicale (UAS) a remis hier, «une lettre de protestation au gouvernement».

De son côté, Sidwaya parle de  «l’impatience des partenaires sociaux, à propos de la rencontre gouvernement/syndicats», évoquant la lettre de protestation de l’UAS remise hier au ministre en charge de la fonction et du travail.

Dans sa rubrique ‘’Autant le dire », L’Express du Faso, quotidien privé imprimé à Bobo-Dioulasso (2e ville) mentionne ceci en guise de titre : «Fête du travail sous un front social qui bout».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut