International › APA

L’Egypte et le Mozambique signent des accords de partenariat dans les domaines de l’agriculture et de la sécurité alimentaire

Pas d'image

L’Egypte et le Mozambique ont signé, samedi au Caire, des accords de partenariat dans les domaines de l’agriculture et de la sécuritaire alimentaire ainsi que des mémorandums d’accord portant sur la consultation politique et l’exemption de visa d’entrée pour les passeports diplomatiques des deux pays.Par Mohamed Fayed

La signature de ces accords a eu lieu lors de la visite de travail qu’effectue le président mozambicain, Filipe Nyusi en Egypte et au cours de laquelle il s’est entretenu avec son homologue égyptien, Abdelfattah Al-Sisi.

Lors de cette rencontre, le président égyptien a souligné la volonté de son pays de renforcer ses relations avec le Mozambique, d’activer les cadres de coopération dans tous les domaines et d’intensifier la coordination bilatérale sur les problèmes de la région et du continent africain en général, a indiqué le porte-parole de la Présidence égyptienne, Bassam Radi.

Pour sa part, le président du Mozambique a exprimé sa fierté pour cette visite, la première d’un président mozambicain en Egypte et prendre part à l’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2019) qui a eu lieu vendredi au Grand Stade du Caire.

Il a également exprimé son désir de développer les relations de coopération avec l’Egypte et d’élargir la sphère de coopération pour englober nombre de domaines.

Selon le porte-parole de la Présidence égyptienne, il a été convenu lors de cette rencontre d’activer les mécanismes de coopération existants entre les deux parties, notamment la commission mixte et d’œuvrer de concert pour le  développement des relations économiques et des échanges commerciaux entre les deux pays notamment dans les domaines du développement des infrastructures grâce aux compétences dont disposent les entreprises égyptiennes dans ce domaine, ainsi qu’au développement de la coopération dans les secteurs de l’agriculture, de la pisciculture, de la santé, des communications et des transports.

Les deux parties ont également convenu de l’importance de continuer à œuvrer pour la réalisation des objectifs de développement énoncés dans l’Agenda 2063 de l’Union Africaine, ainsi que de se concentrer sur la mise en œuvre de projets continentaux qui sont une priorité pour les pays africains outre le renforcement des mécanismes africains de reconstruction et de développement post-conflits, outre l’intensification des efforts de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme et le soutien à la sécurité et à la stabilité sur le continent africain.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut