International › APA

L’opposition est « déterminée» pour une « réforme profonde » de la CEI (Bédié)

Pas d'image

Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci, ex-allié au pouvoir), Henri Konan Bédié, a déclaré samedi à Abidjan que l’opposition est « déterminée» pour une « réforme profonde » de la Commission électorale indépendante (CEI), face à des militants de base.« Le groupe des partis politiques de l’opposition ivoirienne  conduit par le Pdci et les autres partis épris de paix est déterminé à  mener à bien toutes les actions nécessaires afin d’obtenir une réforme  profonde de la Commission électorale indépendante (CEI) », a affirmé M.  Bédié. 

Et cela, ajoutera-t-il, conformément à  l’arrêt rendu par la Cour africaine des droits de l’Homme et des  peuples. Cependant, il a fait observer à l’endroit des cadres et  militants que « la seule et unique réforme de cette institution ne  suffira pas pour garantir une victoire éclatante » en 2020.

Le  président du Pdci, Henri Konan Bédié, s’exprimait notamment devant des  délégués communaux et départementaux ainsi que les vice-présidents de la  formation politique, à la Maison du parti, le siège du Pdci , sis à  Cocody, dans l’Est d’Abidjan. 

« Concernant  l’élection (présidentielle) de 2020, je tiens à vous réaffirmer que  notre parti veut des élections libres et transparentes, gage de l’unité  et d’une paix durable pour notre pays », a souligné M. Bédié, tout en  rassurant la base de son parti pour les joutes électorales à venir. 

«  Aussi, avons-nous l’obligation de faire mentir tous ceux qui disent à  tort que cette élection est déjà bouclée», a-t-il poursuivi, avant de  noter « il nous appartient dès aujourd’hui d’être vigilants sur le  terrain pour dénoncer et décourager toutes les tentatives de fraudes ».  

Pour  remporter avec panache cette élection, il faut, dira-t-il « un  encadrement de proximité » par l’opération de redimensionnement des  structures de base, à l’effet d’assurer le fonctionnement des  délégations, l’immatriculation et le recrutement du personnel politique.    

« Votre mobilisation,  votre détermination  me procurent davantage de vigueur et d’abnégation dans le combat  politique que nous menons pour l’avenir de la Côte d’Ivoire », a laissé  entendre M. Bédié qui a remplacé plus de 50 responsables ayant rejoint  le Parti unifié Rhdp (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix), la coalition au pouvoir. 

Il  a en outre rappelé que « l’année  2019 est décisive » pour la marche  harmonieuse du parti dans la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020, tout  en encourageant ses lieutenants dans la conduite de leurs activités, en  persévérant dans les efforts afin que les actions collectives soient  couronnées de succès. 

La rencontre, présidée  par M. Bédié, a regroupé les délégués communaux et départementaux du  Pdci, au siège du Pdci. Il ont évoqué les questions d’organisation du  parti et examiné l’actualité socio-politique du pays. 

L’opposition  ivoirienne qui dénonce une « mascarade » dans la réforme de la CEI,  institution chargée d’organiser les élections en Côte d’Ivoire, a refusé  mercredi de répondre favorablement à une plénière organisée par le  gouvernement. 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut