Sport › Football

Mondial Féminin : Cameroun, une sortie sur fond de polémique autour de l’arbitrage

Le score final est sans appel face à l’Angleterre 3-0. Les Lionnes indomptables n’en reviennent pas. Malgré le fair-play, elles restent catégoriques: «Depuis le tout début de la compétition on a l’impression que le VAR est uniquement dirigé contre les pays africains et spécifiquement contre nous. On l’a encore vu ce soir. C’est frustrant pour nous et pour les pays africains.»  Une amertume que décrit Raïssa Feudjio, le milieu de terrain de la sélection nationale au micro de nos confrères de CRTV Web.

Selon  Alain Djeumfa, le sélectionneur, «Au vu du match, je crois que c’est le coup franc indirect que l’arbitre offre à l’Angleterre qui est le tournant du match. Vous savez ce sont les femmes, elles n’ont pas pu supporter. Je crois que c’est ça qui a déstabilisé nos joueuses et le hors-jeu n’a fait que les déstabiliser encore plus. Les filles ont donné tout ce qu’elles pouvaient. Je crois que sur le plan du jeu on a fait, un bon match, mais malheureusement les arbitres ont décidé autrement. Une coupe du Monde reste une coupe du monde. Le niveau est très élevé. Les files se sont beaucoup amusées, elles ont gagné sur le plan de l’expérience. On doit capitaliser ses acquis pour les futures éditions».

Même si la polémique autour de l’élimination du Cameroun dans cette compétition a fait couler beaucoup d’encres, il est tout de même judicieux de reconnaître la qualité de jeu des anglaises face cette sélection qui va certainement apprendre de ses erreurs pour les prochaines fois.

La sélection féminine anglaise a déjà assisté à quatre phases finales du Mondial et a même été troisième en 2015. L’expérience côté jeu est donc au rendez-vous. Le Cameroun vient derrière avec deux participations, huitième finaliste en 2015 et 2019.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut