International › APA

Les Sociétés d’Etat burkinabè ont réalisé en 2018 une croissance de 12,92%

Pas d'image

Les 21 sociétés d’Etat du Burkina Faso ont réalisé en 2018 «un chiffre d’affaires en croissance de 12,92%, malgré le contexte international et national marqué par un fléchissement de la croissance économique», a appris APA, vendredi à Ouagadougou, à l’ouverture de l’Assemblée générale desdites entreprises.Selon le Premier ministre, Christophe Dabiré qui s’exprimait à l’ouverture des travaux, ce taux de croissance de 12,92% en 2018 est en repli de 6,68 points par rapport au taux de croissance de 19,60% en 2017.

M. Dabiré se réjouit du résultat global des entreprises qui passe de 139,559% milliards de FCFA en 2017 à 172,663 milliards en 2018, soit un accroissement de 33,104 milliards de FCFA.

La présentation synthétique du rapport de performance des Sociétés d’Etat burkinabè fait ressortir que six d’entre elles sont déficitaires, dont la Minoterie du Faso (MINOFA), la Société burkinabé de télédiffusion (SBT), la Société d’exploitation des phosphates du Burkina (SEPB).

A elles s’ajoutent  la Société nationale de gestion du stock de sécurité alimentaire (SONAGESS) et la Société nationale d’aménagement des terroirs urbains (SONATUR).

Il ressort que la contribution des entreprises au budget national s’est accrue de 55,38 milliards de FFCA entre 2017 et 2018.

En outre, les Sociétés d’Etat ont contribué à la création de richesse nationale qui passe de 178,260 milliards de FCFA en 2017 à 209,724 milliards de FCFA en 2018, soit un pourcentage de 17,65%.

A cela s’ajoute la contribution des Etablissements publics de prévoyance sociale (EPPS) qui passe de 277,259 milliards à 332,297 milliards, soit une augmentation de 55,038 milliards de FCFA entre 2017 et 2018.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut