International › APA

Conflit communautaire et politique se côtoient à la une des quotidiens burkinabè

Pas d'image

Les quotidiens burkinabè de ce lundi commentent l’actualité nationale marquée par des faits politiques, sans oublier le conflit communautaire ayant occasionné des morts et des blessés dans la région des Cascades, à l’ouest du pays.«Conflit communautaire dans la Comoé : Cinq morts et plusieurs blessés à Sitiéna/Djongolo», titre le quotidien national Sidwaya, montrant l’image de femmes et d’enfants en train de fuir la localité.

Le journal rapporte qu’un conflit foncier latent depuis des années, a dégénéré en affrontement meurtrier, le samedi 29 juin 2019, entre les populations de Sitiéna et celles du village voisin, Djongolo dans la province de la Comoé.

«Les premiers bilans font état de de 5 morts et plusieurs blessés dont certains par balle, un hameau de culture (Djongolo3) dévasté et plusieurs dégâts matériels», écrit Sidwaya.

A ce propos, L’Express du Faso, quotidien privé édité à Bobo-Dioulasso (2e capitale du Burkina Faso) affiche : «Conflit foncier dans la Comoé : Diongolo et Sitiéna se sont affrontés et fait des morts».

Quant à Aujourd’hui au Faso (privé), il aborde le sujet sous le titre : «Banfora : La loi des séries continue avec 5 morts dans un affrontement».

Pour sa part, L’Observateur Paalga (privé) parle de ce litige foncier qui a fait «6 morts et plusieurs blessés».

En politique, le même journal évoque la crise au sein du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir), reprenant les propos du président Eddie Komboïgo qui dit, à travers une déclaration: «Une minorité d’antidémocrate infiltrés veulent imposer leur candidat».

De son côté, Le Pays, autre quotidien privé, publie la même déclaration sous le titre : «Crise au CDP : Eddie Komboïgo dénonce +des agissements antidémocratiques, antirépublicains et barbares+».

Le confrère relate aussi que des «observateurs indépendants» appellent à la sagesse.

Pendant ce temps, Sidwaya revient sur le 55e  sommet ordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), tenu le 29 juin à Abuja au Nigéria, mentionnant à sa une: «Espace CEDEAO : Les dirigeants s’engagent pour une monnaie unique».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut