International › AFP

Homme volant, drones et robot au défilé du 14 juillet à Paris

Pas d'image

Robots, exosquelette et démonstration futuriste d’une plate-forme volante: l’innovation de défense, priorité affichée des armées, a été mise à l’honneur dimanche lors du défilé marquant la fête nationale française.

Clou du traditionnel défilé militaire le champion du monde de jet-ski français Franky Zapata a volé debout, fusil en main, à plusieurs dizaines de mètres au-dessus des Champs-Elysées sur le « Flyboard Air », un engin de son invention.

Cette plate-forme volante propulsée par cinq réacteurs à jet d’air intéresse les forces spéciales françaises, qui y voient du « potentiel pour un emploi dans les opérations spéciales en zone urbaine ».

L’invention avait déjà été exhibée lors du Forum Innovation Défense de Paris, fin 2018: lors d’une démonstration des forces spéciales, le Flyboard Air avait été utilisé comme plateforme pour un tireur d’élite positionné en appui de commandos partis à l’assaut depuis des embarcations sur la Seine.

Parmi les autres innovations présentées figuraient le robot multitâche à quatre roues Stamina, capable de se diriger sans faire appel au GPS, le robot Colossus utilisé par les pompiers de Paris lors de l’incendie de Notre-Dame de Paris ou encore le minuscule drone Black Hornet, doté d’une caméra très haute résolution.

Autre innovation, actuellement testée par les armées: l’exosquelette, sorte d’armure placée autour du soldat qui permet à celui-ci d’être assisté dans la manipulation de charges lourdes. Sa force et son endurance en sont décuplées.

Des nouveautés technologiques dans le spatial, l’aérien, le terrestre, le maritime et le cybernétique ont par ailleurs été présentées sur grand écran.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut