International › APA

Santé et économie s’imposent à la Une des quotidiens marocains

Pas d'image

Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent de larges commentaires à la maladie de l’hépatite C au Maroc, au trafic portuaire, à l’indice des prix de consommation et aux performances du secteur des assurances.+Al Ahdath Al Maghribia+ rapporte que le nombre porteurs de l’hépatite C est estimé à 400.000 personnes, et pas moins de 500.000 autres seraient atteintes de l’hépatite B. Ce diagnostic a été effectué par l’association marocaine de lutte contre le sida (AMLCS).

Et en l’absence de statistiques officielles indiquant le nombre de personnes atteintes des virus «B» et «C», le président de l’Association, Mehdi Karkouri, estime qu’environ trois millions de personnes seraient atteintes d’hépatites virales B et C au Maroc.

Chaque année 5.600 nouveaux cas d’hépatite «C» sont recensés, tandis que 5.000 personnes décèdent à cause de cette maladie chronique, a-t-il révélé. Pour un nombre important des personnes atteintes par la forme chronique de cette maladie, l’infection évolue vers la cirrhose ou le cancer du foie, expliquent les sources du quotidien, citant l’Association marocaine de lutte contre le sida.

C’est ce qui explique son appel urgent au lancement d’un plan stratégique de lutte contre les hépatites virales. Et de plaider pour la sensibilisation des différentes parties concernées en vue de mobiliser les moyens financiers nécessaires pour lutter contre cette maladie et procéder à des diagnostics précoces au profit des personnes atteintes.

+L’Opinion+ fait savoir que le trafic portuaire a atteint un volume de 85,3 millions de tonnes en 2018, marquant une hausse de 2% par rapport à l’année précédente.

Selon le rapport d’activité de l’Agence nationale des ports (ANP), cité par le quotidien, le trafic des conteneurs, en particulier, a enregistré un record de 1,2 million de conteneurs équivalent vingt pieds en variation positive de 4,6% par rapport à 2017.

+Akhbar Al Yaoum+ indique que l’indice des prix à la consommation (IPC) a connu, au cours du mois de juin 2019, une hausse de 0,2% par rapport au mois précédent.

Cette variation est le résultat de la hausse de 0,3% de l’indice des produits alimentaires et de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires, explique le le Haut-commissariat au plan (HCP) dans une note d’information relative à l’IPC du mois de juin 2019, citée par la publication.

Les hausses des produits alimentaires observées entre mai et juin 2019 concernent principalement les « légumes » avec 2,4%, les « fruits » avec 1,0%, les « viandes » avec 0,5% et le « café, thé et cacao » avec 0,1%.

+Bayane Al Yaoum+ souligne que le marché des assurances a enregistré en 2018 une croissance de 6%. Ceci se traduit par un chiffre d’affaires de 43,1 milliards de dirhams contre 40,7 milliards de dirhams (1 euro = 10,6 DH) générés en 2017.

D’après une une récente publication de l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS), la situation du secteur des assurances et de la réassurance 2018, attribue cette croissance aux affaires directes représentant 95,5% du total. Elles se sont établies à 41,2 milliards de dirhams contre 38,7 milliards de dirhams une année auparavant, soit une progression de 6,2%.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut