International › APA

Scientifique passionnée de lecture, la meilleure élève du Sénégal veut étudier la génétique

Pas d'image

A 18 ans, Diary Sow est classée en 2019 meilleure élève du concours général du Sénégal pour la deuxième fois consécutive. En classe de terminale S1 au Lycée d’Excellence de Diourbel (158Km à l’est de Dakar), la jeune fille vient de décrocher son baccalauréat scientifique avec la mention très bien.La native de Mbour (70 Km à l’ouest de Dakar) ambitionne  de suivre la génétique et l’intelligence artificielle à la rentrée universitaire en France  ou au  Canada. Mais, en attendant, elle compte profiter de ses vacances scolaires pour mieux s’occuper de ses passions, à savoir la littérature et la pâtisserie.

Même si elle s’est distinguée dans les matières scientifiques, Diary Sow est passionnée de littérature, « dévore » même les livres, selon son père. « Chaque week-end, elle me demandait de lui acheter des livres, surtout des romans. Et au bout de deux ou trois jours, elle avait lu tous les livres que je lui avais ramenés de Dakar», se souvient affectueusement son père, Mamadou Sow, pâtissier professionnel.

« Mes prouesses en mathématiques, en sciences physiques et en sciences de la vie et de la terre n’ont pas empêché ma passion pour la littérature, le français, l’espagnol, l’histoire et la géographie, la philosophie. Je suis polyvalente, je m’intéresse à toutes les disciplines. Mais la littérature reste ma passion », explique la meilleure élève du Concours Général.

Diary Sow a remporté pour la  seconde fois consécutive le Concours Général 2019. Elle a totalisé 29 points avec trois distinctions: 1er prix de géographie, 2eme prix de philosophie et troisième prix mathématiques.

L’ancienne miss mathématiques veut  exceller dans la génétique et l’intelligence artificielle  à la rentrée universitaire. « J’ai mûrement réfléchi, et vu mon profil, ce serait vraiment dommage que je me limite à un seul domaine. Je devrais élargir mon champ d’action. Mon domaine de prédilection, c’est la génétique, mais je veux aussi étudier  l’intelligence artificielle », confie la nouvelle bachelière.

La réussite de Diary Sow n’a aucun  secret aux yeux de son père. Elle a été bien encadrée, selon lui. La jeune fille s’astreint à une discipline stricte. « Elle se réveille de bonne heure, se couche tôt, fait toujours ses devoirs », témoigne son père.

Mais pour Diary Sow, seuls  l’abnégation et l’amour du travail lui ont permis de montrer son  potentiel et de briller parmi tant d’autres  élèves doués.

En attendant la rentrée universitaire, la plus brillante élève du Sénégal compte employer son temps à écrire un roman et faire de la pâtisserie avec son père. « J’ai toujours voulu embrasser une carrière d’écrivaine, donc je vais profiter de mes vacances pour écrire », conclut-elle.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut