Politique › Sécurité & Terrorisme

Ménaka: Barkhane multiplie les patrouilles avec les Forces armées maliennes

Opération-Barkhane-Actualités-de-la-semaine-34-Crédit photo - Communication Barkhane
Opération-Barkhane-Actualités-de-la-semaine-34-Crédit photo - Communication Barkhane

Des patrouilles conjointes, mais avant des séances d’échanges et de formation avec Barkhane, voici quelques exercices auxquels des unités de Forces armées maliennes s’adonnent depuis des semaines. Objectif: approfondir leurs savoir-faire dans le domaine du combat individuel et collectif et du guidage aérien.

 

C’est dans cette optique que du 12 au 22 août 2019, le groupement tactique « Edelweiss » a été engagé dans une nouvelle série d’opérations dans la région de Ménaka, avec pour objectif de continuer à renforcer le partenariat militaire opérationnel entre les Forces Armées Maliennes et Barkhane. 

 

Dans ce cadre, une compagnie d’infanterie malienne était engagée sur le terrain aux côtés du groupement tactique « Edelweiss », tandis qu’un officier malien était intégré au centre opération du groupement pour concevoir, conjointement avec ses homologues français, les plans et les ordres des opérations sur lesquelles les unités ont été engagées. 

 

Alternant patrouilles et séances de formations, les soldats maliens ont pu profiter de cette séquence pour mener de manière conjointe des missions avec les soldats français, notamment dans la ville de Ménaka renseigne le communiqué de presse reçu par la rédaction. 

 

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger, et Tchad. 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut