International › APA

Discrimination raciale: l’Ivoirien Bakari Diaby désigné rapporteur-pays du Cambodge et de la Suisse

Pas d'image

L’Ivoirien Bakari Sidiki Diaby a été désigné jeudi à Genève (Suisse) rapporteur-pays du Cambodge et de la Suisse au terme de la 99è session du Comité pour l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale de l’ONU (CERD, sigle en anglais).Ce Comité est le premier organe créé par les Nations-Unies afin de surveiller l’application d’un instrument international dans le domaine des droits de l’homme.  En sa qualité d’expert auprès du haut-commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme,  M. Diaby devient ainsi avec cette désignation, « le tout premier Ivoirien à siéger dans l’un des organes conventionnels» des Nations-Unies.

«C’est une marque de confiance car la suisse est gros morceau des droits de l’homme. C’est en Suisse que se trouve le siège de la plus part des organisations du système des Nations-unies et des organisations internationales », a expliqué Bakari Sidiki Diaby interrogé par APA.

« Demander à un Ivoirien d’évaluer un tel pays est une promotion et une reconnaissance des compétences et des valeurs ivoiriennes au plan international », a-t-il ajouté dans cet entretien téléphonique avec APA.

Pour M. Diaby, « ça doit être un motif pour encourager l’Etat de Côte d’Ivoire à se mettre à jour devant tous les organes de Traité particulièrement le CERD pour présenter ses rapports en souffrance ».

Depuis 2004, la Côte d’Ivoire n’est plus passée devant ce Comité alors qu’elle devrait le faire chaque deux ans.

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale est un organe composé d’experts indépendants qui surveillent la mise en œuvre de la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale par les États parties.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut