International › APA

Religion et justice en vedette dans les quotidiens burkinabè

Les quotidiens burkinabè de ce vendredi présentent à leur une des sujets variés dont ceux liés à la justice et surtout à la religion.«Bobo-Dioulasso: la vielle mosquée de Dioulassoba retrouve son éclat», barre à sa une le journal privé Le Quotidien, informant que la réouverture officielle du lieu de culte réhabilité de Dioulassoba, a eu lieu hier jeudi à Bobo-Dioulasso (2e capitale du Burkina Faso), en présence du ministre de la Culture, Abdoul Karim Sango.

A ce sujet, Le Pays affiche «Dioulassoba : la grande mosquée fait peau neuve».

De son côté, L’Express du Faso, sous le titre «Vielle mosquée de Dioulassoba : le nouveau visage dévoilé au public», fait observer que face à la dégradation de la grande mosquée de Dioulassoba, le gouvernement burkinabè s’est engagé pour sa réhabilitation.

«Trois ans après le lancement des travaux, le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme remet officiellement la mosquée, nouvelle version, à la communauté musulmane», relate le confrère.

Pendant ce temps, Aujourd’hui au Faso revient sur la cérémonie d’installation du nouveau président de la cour de Cassation, titrant : «le magistrat Jean Mazobé Kondé installé».

Evoquant cette actualité, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés burkinabè, affiche : «Cour de Cassation : le président Kondé installé», là où Le Pays mentionne : «Le premier président élu installé».

Le journal cité en second lieu, met en exergue ces propos de Me Zaliatou Aouba, avocate de la défense lors du procès du putsch manqué de septembre 2015 : «ce procès aura une influence négative sur notre armée».

Le Pays rappelle que l’avocate a défendu les accusés Sidi Lamine Oumar et Ousséni Faiçal Nanema.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut