Sport › Football

Ligue des champions : Ces Aigles qui la découvrent

Elle est de retour depuis le 17 septembre. Après un exercice dément la saison dernière, la Ligue des champions reprend ses droits. Alors qu’en coulisses le Président de l’Association des clubs, Andrea Agnelli, pousse à une réforme controversée de la compétition pour 2020, c’est bien sur les terrains que les yeux seront rivés.

Nombre de belles affiches sont programmées pour la première journée de la phase de groupe. Dortmund – Barcelone, PSG – Real Madrid, Naples – Liverpool, Juventus – Atlético Madrid, rien que ça. Des rencontres entre favoris et outsiders qui pourraient donner des indications sur la suite de la compétition. Côté malien, pas de Moussa Maréga cette saison, le buteur et son club du FC Porto n’ayant pu se qualifier. Néanmoins, l’attraction pourrait bien se nommer Red Bull Salzbourg, l’un des clubs les plus malianophiles d’Europe, qui va participer pour la première fois à la prestigieuse compétition. Pas de cadeau. Logé dans le groupe E avec le Champion en titre Liverpool, Naples et Genk, Salzbourg devra se démener pour s’extirper du lot. Une mission qui ne semble pas effrayer Sékou Koita. L’attaquant malien confiait dans nos colonnes il y a une semaine être satisfait du tirage. Même si le club a vu partir en une saison et demie deux de ses illustres milieux, Amadou Haidara et Diadié Samassekou, l’éclosion au même poste de Mohamed Camara confirme la politique de l’équipe autrichienne : miser sur la jeunesse. S’il a disputé la pré-saison, l’ancien de l’AS Réal n’a pas encore joué la moindre minute en championnat. Cette dynamique devrait se poursuivre pour la Ligue des champions, Camara n’étant pas retenu dans la liste envoyée à l’UEFA. Tout le contraire d’Amadou Haidara, qui a changé d’équipe mais reste sous pavillon Red Bull. Il évolue désormais du côté de l’Allemagne, avec Leipzig, actuel leader de Bundesliga, avec deux points d’avance sur le Bayern de Munich. Dans un groupe très homogène, Haidara et ses coéquipiers auront une belle carte à jouer pour la première place. « Doudou », tel qu’il est surnommé, fera face sur le pré à son compatriote Youssouf Koné, qui va viser avec Lyon une place pour les huitièmes de finale. Les deux équipes se rencontreront durant la deuxième (2 octobre) et la dernière journée (10 décembre) du groupe.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut