Sport › Autres sports

Athlétisme: Les Mondiaux en chiffres

L’Américaine Allyson Felix et son record de médailles, le plus vieux participant presque quinquagénaire, des centaines de cas de dopage: quelques chiffres marquants avant le début des Mondiaux d’athlétisme de Doha (Qatar) vendredi.

– 16 –

Le nombre record de médailles mondiales remportées par la sprinteuse américaine Allyson Felix: 11 en or (un record également), trois en argent et deux en bronze sur 200, 400, 4×100 et 4×400 m depuis 2005.

A 33 ans, après avoir donné naissance à une fille, Felix aura l’occasion d’améliorer son record lors du relais 4×400 m le 6 octobre, alors qu’elle n’est pas qualifiée en individuel.

Chez les hommes, l’athlète le plus prolifique est le Jamaïcain Usain Bolt, aujourd’hui retraité avec 14 médailles (11 en or également, deux en argent et une en bronze) sur 100, 200 et 4×100 m entre 2007 et 2017.

– 29 –

Le nombre de records du monde battus depuis la première édition des Mondiaux à Helsinki (Finlande) en 1983.

A Stuttgart (Allemagne) en 1993, lors de l’édition la plus prolifique, cinq meilleures marques planétaires avaient été établies: par les Britanniques Colin Jackson et Sally Gunnell sur 110 m haies et 400 m haies, par la Russe Anna Biryukova au triple saut et par les relais américains sur 4×100 et 4×400 m messieurs.

– 40 –

En degrés, la température maximale qui sévit ces derniers jours au Qatar, avec un taux d’humidité entre 80 et 85%. La nuit, le thermomètre redescend aux alentours de 30 degrés, que vont devoir affronter les concurrents des marathons et des épreuves de marche (20 et 50 km).

– 49 –

A quelques jours de ses 50 ans, l’Espagnol Jesus Angel Garcia (né le 17 octobre 1969) devrait devenir samedi le plus vieux concurrent de l’histoire des Mondiaux lors du 50 km marche.

Garcia concourra ainsi pour ses 13e Mondiaux, un autre record.

La championne du monde la plus âgée est la discobole biélorusse Ellina Zvereva, sacrée en 2001 à 40 ans et 269 jours. Chez les hommes, le Français Yohann Diniz a remporté les Mondiaux de Londres en 2017 à 39 ans et 224 jours. Favori du 50 km marche, il chiperait le record de Zvereva en cas de victoire.

A l’inverse, la plus jeune championne du monde reste l’Ethiopienne Tirunesh Dibaba, victorieuse du 5.000 m à Paris en 2003 à 17 ans et 333 jours.

– 235 –

Le nombre de cas de dopage enregistrés lors des Mondiaux (chiffre arrêté par l’IAAF à juillet 2019) en 16 éditions, qui ont conduit à la ré-attribution de 140 médailles.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut