International › APA

TQO Handball : l’Angola domine la RD Congo (29-21)

Pas d'image

L’équipe nationale féminine de handball de l’Angola a battu, sur le score de 29 à 21, celle de la République Démocratique du Congo, jeudi soir à Dakar Arena de Diamniadio (périphérie de Dakar), dans le cadre de la première journée du Tournoi qualificatif aux Jeux Olympiques Tokyo 2020.Grandissime favorite de la compétition, l’Angola n’a pas forcé son talent pour venir à bout de la République Démocratique du Congo. Pour faire sauter le verrou adverse, les Championnes d’Afrique en titre étirent la défense avant de conclure efficacement, le plus souvent dans l’axe, leurs offensives.

Très athlétiques, à l’image de Kassoma Albertina et de Venancio Liliana Da Silva, les Angolaises inscrivent de nombreux buts. En défense, ces joueuses expérimentées utilisent notamment leur puissance pour bloquer les lignes de passes congolaises afin de concéder le moins de tentatives possibles.

Mwasesa Christianne, la capitaine de la République Démocratique du Congo et ses coéquipières s’accrochent mais n’exploitent pas convenablement leurs possessions. Par contre, l’Angola prend le large à la mi-temps grâce à sa précision diabolique (19-12).

Au retour des vestiaires, les Congolaises n’arrivent pas à enrayer la machine angolaise. Ayant déjà participé à 6 éditions des Jeux Olympiques, l’Angola gère tranquillement son avance et s’impose finalement 29 à 21, soit huit buts d’écart.

Le Sénégal, pays hôte du tournoi, devait affronter aujourd’hui le Cameroun. Mais ce pays de l’Afrique centrale a déclaré forfait hier mercredi. Par conséquent, seules trois sélections se disputeront un ticket directement qualificatif aux Jeux Olympiques Tokyo 2020.

L’équipe nationale du Sénégal a tout de même effectué une séance d’entraînement. En conférence de presse, Fred Bougeant, le sélectionneur du Sénégal a regretté le forfait du Cameroun : « C’est triste pour le handball. On se faisait une joie de réunir les quatre meilleures sélections d’Afrique et l’une d’elles n’est pas là. C’est vraiment dommage et c’est tout sauf une bonne nouvelle. Nous étions prêts à démarrer la compétition aujourd’hui ».

Malgré tout, le technicien a assuré que ses joueuses « ont hâte de jouer, de se battre et de défendre les couleurs de leur pays. Elles ont envie de tenter un défi incroyable ».

Pour leur entrée en lice, les Lionnes seront opposées à la République Démocratique du Congo demain vendredi à 18 heures GMT avant de se frotter dimanche prochain à l’Angola.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut