Société › Éducation

Extension de la cité universitaire de Kabala : Les travaux de la 2ème phase lancés

La cérémonie de pose de la première pierre de la deuxième phase des travaux de construction des infrastructures pédagogiques entrant dans le cadre du projet d’extension de la cité universitaire de Kabala, s’est déroulée jeudi 26 septembre 2019 au sein de ladite cité sous la présidence du Premier ministre, Dr Boubou Cissé. Un joyau architectural et du savoir est attendu dans un peu plus de deux ans.

Plusieurs hautes personnalités étaient présentes à cette cérémonie à l’instar entre autres du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le gouverneur de la région de Koulikoro, l’ambassadeur de la république populaire de Chine au Mali et le PDG de l’entreprise chinoise chargé des travaux, Nantong Si Jian Construction Group.

« A coté de ce joli campus Kabala 1, fruit de la coopération amicale sino-malienne, nous démarrons aujourd’hui Kabala 2 pour donner encore plus de moyens aux étudiants de préparer leur avenir », s’est réjoui Zhu Liying, Ambassadeur de la République populaire de Chine au Mali.

7 nouveaux blocs pédagogiques

Financé par un don du gouvernement de la république populaire de Chine pour un montant total d’environ 30 Milliard de FCFA, les travaux de la phase 2 de construction des infrastructures pédagogiques de Kabala s’étaleront sur 28 mois. Elles porteront sur la construction de sept nouveaux blocs pédagogiques.

Le bloc N°1 bâti sur une superficie de 10173 m2 abritera l’Institut universitaire des technologies industrielles, composée de 20 salles de classes de 40 à 200 places, de 5 ateliers de travaux pratiques, de laboratoires et salles de TD de physique et chimie, et des salles informatiques de 50 places.

Le bloc N°2 sera celui de la Faculté des sciences de la santé. Il sera érigé sur une superficie de 4250 m2 et sera essentiellement composé de 10 salles de classes de 40 à 80 places, 6 laboratoires et une salle informatique de 40 places.

S’étendant sur une superficie de 1590 m2, le bloc N°3 abritera la maison des hôtes et un restaurant. Il comprendra entre autres, 5 suites, 13 studios, une grande salle à manger avec une cuisine.

Le Centre national de la recherche scientifique et technologique et le Centre de langues composeront le bloc N°4 bâti sur une superficie de 3683 m2.

Le bloc N°5 qui abritera la bibliothèque et la presse universitaire et s’étendra sur une superficie de 2910 m2 sera composé d’une salle de réserve, d’une salle de lecture de 350 places, d’une salle de lecture virtuelle multimédia de 80 places, et d’une salle d’édition de presse.

Bâti sur une superficie de 513 m 2, le bloc N°6 abritera essentiellement des ateliers d’impression.

Le dernier bloc bâti sur une superficie de 2938 m2 abritera l’Institut Confucius et sera composée de 10 grandes salles de classe de 20 à 40 places, d’une salle de réunion de 30 places et d’un espace d’exposition pour la culture chinoise.

Améliorer le savoir

« C’est un projet important parce qu’il va permettre encore plus d’améliorer la qualité des infrastructures pédagogiques et l’environnement dans lequel évolue nos étudiants et donc in fine d’améliorer le savoir dans notre pays », a souligné le Premier ministre Boubou Cissé.

« Notre rêve est que les travaux de cette 2ème phase fassent de Kabala non pas seulement un joyau architectural mais aussi et surtout un pôle universitaire polyvalent bien exploité qui deviendra à terme un temple du savoir et du savoir-faire rayonnant sur l’ensemble de la sous-région », a indiqué pour sa part le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr. Mahamadou Famanta.

Pour rappel, le projet d’extension de la cité universitaire de Kabala a été enclenché il y a quelques années. La première phase avait permis de construire entre autres des infrastructures de santé et de sport ainsi que des résidences. L’inauguration des nouveaux blocs de la phase 2 devrait intervenir début 2022. 

                                                                                                                          

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut