International › APA

Sept autres personnes tuées samedi au centre-nord du Burkina Faso

Sept personnes ont été tuées samedi après-midi à Deneon, province du Bam, après dix autres tuées dans la matinée à Komsilgha, dans la même zone située au Centre-nord du Burkina Faso, à plus de 100 km au Nord de Ouagadougou, a appris APA dimanche de sources sécuritaires et administratives.La tuerie des sept personnes est intervenue samedi vers 17h à Deneon, lorsque des individus armés présentés comme des terroristes, ont fait irruption dans le village. 

Le même jour, dans la matinée vers 7h du matin, une dizaine d’autres personnes ont subi le même sort à Komsilgha, un autre village de la commune de Zimtenga.

Selon des sources proches de l’armée nationale, un important dispositif sécuritaire est déployé dans la zone et sera renforcé dès ce dimanche.

Le Burkina Faso fait face, depuis plus de trois ans, à des attaques terroristes récurrentes, faisant des victimes aussi bien du côté des Forces de défense et de sécurité (FDS) que des civils.

L’une des attaques les plus sanglantes est celle du 19 août dernier à Koutougou (Sahel) où l’armée nationale a perdu 24 soldats, mais est parvenue à «neutraliser» 40 terroristes.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut