Société › Actualités Société

À quelle indemnisation ai-je droit lors d’un vol retardé Air France ?

Si votre vol Air France a connu un long retard, vous êtes en droit de prétendre à une indemnisation. Selon le Règlement (CE) n ° 261/2004, cette compensation financière peut atteindre 600 € par passager. Mieux, vous pouvez en faire la réclamation jusqu’à 5 ans après la date du voyage. Découvrez dans cet article le détail sur les dédommagements auxquels vous avez droit lors d’un vol retardé Air France.

La prise en charge des passagers

Un repas copieux, c’est la première chose dont vous pouvez bénéficier de la part du transporteur aérien lorsque votre avion prend du retard pour son décollage. En effet, le règlement de l’UE est très clair à ce sujet. La compagnie aérienne doit vous restaurer pendant que vous attendez qu’elle vous propose une solution. Le repas doit évidemment s’accompagner d’une boisson tout au moins. En plus de ce régal, vous avez aussi le droit de communiquer avec vos proches aux frais de la compagnie. Il s’agit concrètement de deux appels téléphoniques pour indiquer votre situation à vos proches.

Vous pouvez néanmoins choisir d’envoyer des e-mails ou des fax au lieu de faire des appels vocaux. Il peut arriver que votre transporteur vous inscrive sur un autre vol programmé au lendemain. Si vous acceptez un report de votre voyage, la compagnie doit vous loger et assurer votre déplacement entre le lieu d’hébergement et l’aéroport. Au cas où Air France ne vous offrirait pas tous ces services, vous devez garder jalousement les reçus de caisse ainsi que les factures des dépenses que vous aurez effectuées. Ils vous serviront plus tard à demander le remboursement des frais que vous auriez engagés. On rappelle néanmoins que le montant de chaque facture doit être raisonnable.

 

Les indemnisations financières pour une perturbation de vol Air France

L’assistance à l’aéroport n’est pas une indemnisation en tant que telle, direz-vous. Vous avez tout à fait raison. Cependant, sachez que le règlement européen prévoit une indemnisation financière pour les passagers aériens victimes d’un retard de vol. Ce dédommagement est aussi valable pour d’autres incidents de vol comme :

Quoi qu’il en soit, le montant auquel vous pouvez prétendre dépend de la distance du vol et non du montant de votre billet d’avion. En pratique, vous pouvez prétendre à 250 € si la longueur de votre trajet ne dépasse pas 1500 km. Entre 1500 km et 3500 km, vous pouvez espérer obtenir 400 € de la part du transporteur aérien. C’est ce même montant (400 €) qu’il doit verser aux passagers qui voyagent au sein de l’Europe sur une distance supérieure à 1500 km. Enfin, les passagers des vols dont la distance excède 3500 km peuvent prétendre à une indemnité de 600 €.

 

Les conditions à remplir pour se faire indemniser par la compagnie

Le montant des dédommagements financiers que vous pouvez recevoir d’Air France après réclamation est assez intéressant. Cependant, l’attribution de cette indemnité ne se fait pas de façon automatique. Il faut que certaines conditions soient réunies. En premier, le vol emprunté doit avoir décollé ou atterri dans un aéroport de l’UE pour les compagnies aériennes européennes (Air France répond à ce critère). De plus, les circonstances de l’incident de vol doivent engager la responsabilité du transporteur aérien. Autrement dit, la cause du retard de vol Air France doit être imputable à la compagnie. Il peut s’agir de l’une des situations suivantes :

  • Une panne du moteur ou un pneu endommagé (problème technique en général) ;
  • Un membre du personnel navigant commercial malade ;
  • Un pilote non opérationnel ;
  • Un problème d’autorisation de survol ;
  • Une grève du personnel de la compagnie…

Une autre condition concerne la durée du retard. Avant d’être éligible pour recevoir une indemnité, votre avion doit avoir atterri au moins trois heures après l’heure d’atterrissage initialement prévu.

 

Existe-t-il des situations qui disqualifient les passagers pour obtenir la compensation ?

La réponse est oui ! S’il existe des conditions qui rendent éligibles à l’indemnisation, c’est logique qu’il en existe aussi qui disqualifient les passagers. Et ces dernières concernent notamment des circonstances dites extraordinaires. Il s’agit de situations que la compagnie aérienne ne peut pas anticiper :

  • Un réacteur endommagé par la foudre ;
  • Une escale imprévue en raison d’un passager malade ;
  • Un problème météorologique ;
  • Une grève des aiguilleurs de ciel (contrôleurs aériens) ;
  • Un problème de sécurité à l’aéroport ;
  • Une interdiction de survol qui ne met pas en cause la compagnie ;
  • Un péril aviaire…

 

Comment faire pour rentrer en possession de l’indemnité ?

Vous savez maintenant les indemnités auxquelles vous avez droit et les conditions qu’il faut réunir pour les obtenir. Seulement, savez-vous comment procéder pour rentrer en possession de cette compensation ? Si votre réponse est non, alors notez que vous pouvez utiliser le formulaire de réclamation qui se trouve sur le site Indemniflight pour avoir gain de cause.

Il est aussi possible de transmettre une lettre de réclamation d’indemnité à la compagnie aérienne par la poste. Avant de vous lancer dans cette procédure individuelle, vous devez être très bien informé sur vos droits en tant que passager aérien. Vous renseigner seulement à partir d’un forum internet qui traite de la question ne suffit pas. Vous devez connaître sur le bout des doigts le contenu entier du règlement européen, sans quoi votre démarche a de fortes chances d’être vouée à l’échec. Pire, la procédure vous aurait fait dépenser de l’énergie, du temps et de l’argent.

Il existe néanmoins une autre solution plus prometteuse. Il s’agit du recours à un spécialiste en récupération d’indemnités pour passagers aériens. Ce type d’organisme vous propose un service efficace et gratuit, du moins jusqu’à l’aboutissement de votre dossier. Grâce aux juristes et aux professionnels du droit avec lesquels il collabore, ce mandataire met tout en œuvre pour obtenir de la compagnie aérienne le virement de l’indemnisation sur votre compte bancaire. C’est seulement en ce moment qu’il ampute l’indemnité d’une somme forfaitaire pour rétribuer ses services.

Retenez qu’un vol Air France retardé vous donne droit à plusieurs indemnités. Vous bénéficiez d’abord d’une prise en charge à l’aéroport. Si les conditions sont réunies, vous pouvez même prétendre à une indemnité financière entre 250 et 600 €. Enfin, il est conseillé de faire recours à un spécialiste en récupération d’indemnité pour optimiser vos chances d’obtenir votre dû.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut