International › Afrique

Accra: Conférence de la Convention des Maires en Afrique Subsaharienne

La Conférence de la Convention des Maires en Afrique Subsaharienne sous le thème « Vers l’institutionnalisation de l’action Climatique locale et l’accès au financement. » s’est ouverte ce jeudi au Ghana.  

Le récent rapport du Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) sur le réchauffement de la planète confirme sans équivoque que la mise en œuvre des contributions en vigueur déterminées au niveau national ne suffira pas à limiter le réchauffement de la planète à 1,5 ° C. Les acteurs territoriaux sont essentiels pour réduire l’écart entre les objectifs climatiques nationaux et les actions concrètes requises sur le terrain.

La Convention des Maires pour l’Afrique Subsaharienne (CoM SSA) est une initiative financée par l’Union Européenne qui aide les villes et municipalités d’Afrique subsaharienne à développer et à mettre en œuvre des actions durables en matière de climat et d’énergie. Cette année, la CoM SSA est la principale initiative présentée au Sommet Climate Chance en Afrique 2019. La CoM SSA est la section régionale de la Convention Mondiale des Maires, la plus grande coalition de villes engagées dans des actions locales en faveur du climat et de l’énergie.

« Le lien direct que nous (les maires) avons avec nos citoyens et l’impact que les villes peuvent avoir sur la vie quotidienne des gens en font l’un des niveaux d’action les plus pertinents pour lutter contre le changement climatique », déclare le Maire d’Accra, M. Mohammed Adjei Sowah

Lancée en 2015 à la COP21, la CoM SSA est une initiative conçue par les collectivités locales pour refléter l’importance des actions pour le climat et l’énergie au niveau local, tout en mettant en évidence le contexte et les spécificités de la région subsaharienne. Plus de 200 municipalités de 36 pays d’Afrique subsaharienne ont pris l’engagement politique de s’associer à cette initiative et d’élaborer une vision à long terme pour aborder la question de l’accès à l’énergie, l’atténuation du changement climatique et l’adaptation au changement climatique.

Parmi les organisations partenaires figurent: l’ADEME, l’ADENE, l’Association Internationale des Maires Francophones, Enda Energie, Energy Cities, l’Alliance pour le Climat, ICLEI Africa, le Secrétariat Mondial ICLEI ainsi que CGLU Afrique.

M. Mohammed Adjei Sowah, Ambassadeur de la Convention Mondiale des Maires et Maire d’Accra, a été reconnu,  parmi les « Sept Meilleurs Projets Climatiques au Monde» de l’année 2019 pour son projet d’Extension de la Collecte des déchets informels. Accra est déterminé à poursuivre son action urgente sur le changement climatique et à être un acteur proactif en partenariat avec des partenaires locaux et internationaux pour mettre en œuvre des initiatives locales audacieuses qui ont un impact à l’échelle mondiale » a laissé entendre le Maire d’Accra

Les participants ont réfléchi sur les leçons tirées des villes pilotes et des partenaires de la CoM SSA – Comment assurer l’accès à la finance climat pour les collectivités locales – Comment passer du processus des plans d’action pour l’accès à l’énergie durable et le climat (PAAEDC / SEACAP) aux Contributions Déterminées au niveau Local (CDL) afin de promouvoir l’Accord de Paris – Comment stimuler la mise en œuvre des SEACAP grâce à la coopération décentralisée ?

Source: CoM SSA

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut