› Économie

Seedstars : L’accélérateur de start-up passe par Bamako

La compétition internationale Seedstars World fera escale une quatrième fois à Bamako le 7 novembre, pour identifier et sélectionner les meilleures start-up locales, qui participeront ensuite à la grande finale qui se déroulera à Genève, en Suisse.

Créée en 2013 par trois Suisses, l’organisation internationale Seedstars vise notamment à promouvoir l’entrepreneuriat dans le domaine des nouvelles technologies. Une compétition de « pitchs » internationaux est l’une des activités phares du groupe. Quelques start-up « triées sur le volet » pourront ainsi développer un  vaste réseau dans plusieurs villes à travers le monde. 

L’édition 2019 regroupera des passionnés d’entrepreneuriat, investisseurs, business angels, représentants gouvernementaux, incubateurs, ONG et journalistes autour d’une expérience de networking unique.

Malgré leur grande diversité,  les start-up participantes à travers le monde partagent la même capacité créatrice de changement et d’innovation et surtout l’envie de relever les défis de leurs secteurs grâce à la technologie.

Dix start-up retenues au terme d’une minutieuse sélection seront en compétition à Bamako. La gagnante aura l’opportunité de représenter le Mali au Seedstars Africa Summit, mais aussi de présenter sa start-up à Genève, devant des investisseurs européens et d’intégrer un vaste réseau mondial d’entrepreneurs, d’accélérateurs et d’investisseurs, en plus de la possibilité de gagner jusqu’à 500 000 dollars d’investissement. « Seedstars offre aux entreprises technologiques une occasion unique d’accéder à un réseau et à un financement. Impact Hub Bamako est fier de sa collaboration avec cette grande organisation, qui a permis l’éclosion et le développement de nombreuses start-up dont les produits ont un impact considérable sur la vie de millions d’Africains », affirme Mohamed Keita, Directeur d’Impact Hub, partenaire de l’évènement.

Innovations

L’édition 2019 apporte plusieurs nouveautés et organise des activités parallèles, comme un « bootcamp » dans chaque pays participant, avec une trentaine de start-up présélectionnées. Seedstars Africa, la compétition au niveau continental, souhaite également atteindre la parité dans tous les domaines en invitant plus de femmes jurées, mentors et conférencières et en augmentant le nombre de start-up dirigées par les femmes dans la sélection.

L’événement intégrera davantage d’investisseurs locaux, qui auront accès à un programme d’accélération et seront en contact avec des mentors et des experts internationaux à travers des formations spécifiques sur les marchés émergents. Un accès gratuit d’un mois sera offert aux 10 meilleures start-up participantes au plan local.

Fatoumata Maguiraga

Quelques Chiffres

Fonds d’investissement Seedstars Africa : 100 000 000 de dollars

Seedstars Global Winner : 500 000 dollars

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut