› Société

Pikassso D’or : Pikasso Mali récompense 9 lauréats

Soirée 3 en une. C’est à cela que pourrait se résumer l’événement qui a réuni hier 14 novembre 2019 à l’hôtel Sheraton de Bamako, plusieurs personnalités du monde de la communication au Mali, avec en tête de proue, le ministre de la communication M. Yaya Sangaré, pour l’attribution de prix aux différentes agence de communication en compétition le Pikasso d’or.

Les Pikasso d’or 2016, 2017, 2018, prix récompensant les meilleures campagnes de publicité extérieure, reconnaissant l’excellence créative depuis 1988, ont été décernés à des lauréats en compétition sur les périodes précitées.

Pour le compte de l’année 2016, le Pikasso de bronze (Premier prix) est revenu à l’agence  Creacom Afrique pour une campagne de la BDM SA. Le 2ème prix (Pikasso d’argent) a été décroché par l’agence Spirit pour sa campagne avec Diago et le Pikasso d’or a été attribué à Havas Media pour la campagne Uniwax.

En ce qui concerne 2017, Spirit est reparti avec le Pikasso de Bronze, toujours pour la campagne avec Diago, tandis que le Pikasso d’argent et celui d’or ont été monopolisés par l’agence Voodoo respectivement pour la campagne avec la  Banque Atlantique et celle d’Air Cote d’Ivoire.

2018 a vu l’agence DFA rafler le Pikasso de bronze avec la campagne des matelas Dodo, Havas Look and Feel, le Pikasso d’argent avec la campagne de Canal + et enfin AG Partners Paris, le Pikasso d’or avec la grande campagne de BIC.

Basé à Beyrouth depuis 1986, Pikasso est le premier opérateur de publicité extérieure au Levant (Liban, Jordanie et Irak), leader en Afrique du Nord (Algérie, Tunisie et Maroc) et a récemment étendu ses activités en Afrique de l’ouest (Mali, Cote d’Ivoire, Sénégal) et dans le Caucase (Arménie).

Pour rappel, La société Pikasso Mali fait partie depuis 2016 du groupe Pikasso en association avec le Groupe Impact Media.

 

Germain KENOUVI

 

                                                                                                                     

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut