› Société

Integrity Icon : À la recherche du fonctionnaire le plus honnête

Moussa Kondo, directeur pays d'Accountability Lab.

Integrity Icon Mali est la campagne annuelle d’Accountability Lab, une ONG américaine, dont le but est d’identifier et de célébrer les agents les plus intègres de l’administration publique malienne. C’est ce samedi 23 novembre que sera distingué le fonctionnaire le plus honnête de l’année 2019.

Cinq. C’est le nombre de nominés en lice pour le prix du fonctionnaire le plus honnête et intègre 2019. Pour arriver à ce chiffre, plus de 1 000 volontaires d’Integrity Icon Mali ont recueilli auprès des citoyens, de Kayes à Gourma-Rharous, 4 062 nominations de fonctionnaires en service dans leurs localités qu’ils estiment être les plus intègres. «  Après le recueil des nominations, il y a deux phases de sélection. Le premier est réalisé par AccountabilityLab et les organisations de la société civile évoluant dans les domaines de la transparence, de la redevabilité et de la lutte contre la corruption. Le second est fait par un panel d’experts indépendants dont nous ne faisons pas partie. C’est  lui qui nous donne le nom des cinq finalistes et des trois suppléants », explique  Moussa Kondo, le Directeur pays d’AccountabilityLab Mali.

Les cinq finalistes 2019 sont Mme Sidibé Mahawa Haïdara, chargée de mission au ministère de l’Intégration africaine pour la ville de Bamako, Mme Coulibaly Mariam Bamba, conseillère pédagogique généraliste chargée de la scolarisation des filles au CAP de Dioïla, Abdoulaye Diakité, agent technique des Eaux et forêts à Koro, Issa Traoré, coordinateur de centre EDM Sa de Diré et Mme Coulibaly Aminata Goïta, médecin-chef du District sanitaire de Sikasso.

Depuis le début du mois de novembre, un vote est en cours  pour départager ces cinq finalistes. Le programme a pour but de générer un vrai débat autour des valeurs d’honnêteté, d’intégrité et de responsabilité, afin d’inspirer les générations futures.

« L’idée du programme Integrity Icon Mali est de changer le paradigme de la lutte contre la corruption. Nous avons beaucoup de structures étatiques de répression, depuis des lustres, mais rien ne bouge. Nous sommes convaincus que la lutte contre la corruption doit impérativement passer par l’identification et la célébration des fonctionnaires honnêtes et intègres ».

Malick Coulibaly, l’actuel ministre malien de la Justice, avait été élu fonctionnaire le plus honnête en 2018. La campagne Integrity Icon a commencé au Népal en 2014. Elle s’est depuis étendue au Libéria, au Pakistan, au Sri Lanka, au Nigéria, au Mali, à l’Afrique du Sud et au Mexique.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut