Politique › Politique Nationale

Dialogue national inclusif : Les débats au niveau national ouverts

La réunion au niveau national du Dialogue national inclusif a été ouverte ce samedi 14 décembre 2019 lors d’une cérémonie solennelle en présence du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita, au palais de la culture Amadou Hampaté Ba de Bamako.

Plusieurs hautes personnalités étaient présentes à ce rendez-vous à l’instar entre autres des membres du gouvernement, des membres du corps diplomatique, des présidents des institutions de la République, des leaders religieux et représentants de la société civile.

C’est dans une ambiance des grands jours, dans la salle « Bazoumana Sissoko » du palais de la culture que le Président de la République a pris la parole devant la très nombreuse assistance qui a fait le déplacement.

« Evènement majeur qui nous réussit ici est un événement refondateur au sens propre du terme dont la signification profonde ne saurait échapper à aucune fille, aucun fils de cette nation, cette nation agressée mais debout » a d’abord indiqué le Président IBK.  

« Peuple du Mali ici réunit ta mission est précise car balisée par les termes de référence aussi claires qu’exhaustifs où les objectifs globaux et spécifiques ont été traités par d’éminents techniciens sous le leadership du triumvirat et du président du comité d’organisation de notre dialogue national inclusif » a-t-il poursuivi.

« Les axes à débattre sont également tous d’une pertinence avérée, d’une actualité brûlante. Il s’agira pour nous de ne rien occulter du sort du pays pour voir quel est son mal, d’où nous vient-il et comment le soigner », a également signifié le chef de l’Etat.

Les membres du triumvirat ainsi que le président du comité national d’organisation, l’ambassadeur Cheick Sidi Diarra étaient tous présents aux côtés du chef de l’Etat pour cette cérémonie d’ouverture officielle.

« Nous faisons les vœux qu’aux termes de ce dialogue national inclusif, les Maliens, la main dans la main décident de s’engager dans le seul combat qui vaille, celui de la réconciliation de tous ses enfants et d’un développement conforme à leurs aspirations et à l’intérêt national », a souhaité l’ancien Premier ministre Ousmane Issoufi Maiga, porte-parole des membres triumvirat.

Les travaux de cette ultime étape du dialogue national inclusif se poursuivront ce dimanche 15 jusqu’au 22 décembre 2019 au Centre International de Conférence de Bamako (CICB). A la fin des travaux, un mécanisme indépendant de suivi-évaluation sera mis en place par la plénière qui déterminera son format et sa composition.

                                                                                                                        

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut