International › APA

Fès abrite la 3ème session de la Fondation Mohammed VI des oulémas africains

La capitale spirituelle du Maroc, Fès, abrite les 17 et 18 décembre la troisième session de la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains, à laquelle prendront part près de 357 chercheurs venant de 32 pays africains représentant les sections de l’institution.Cette session, qui s’inscrit dans le cadre des  objectifs de la Fondation, procédera à l’examen et à l’approbation du projet de programme annuel de la Fondation au titre de l’année 2020 et la mise en oeuvre de l’action des quatre commissions permanentes de l’institution, indique un communiqué de la Fondation.

Il s’agit des commissions chargées des activités scientifiques et culturelles, des études de la charia, de la renaissance du patrimoine islamique africain et celle chargée de la communication, de la coopération et des partenariats.

Selon le texte de sa création, la Fondation Mohamed VI des Ouléma Africains veille à unir et coordonner les efforts des théologiens musulmans du Maroc et des autres pays africains afin de présenter, diffuser et consolider les valeurs islamiques tolérants.

La Fondation œuvre, entre autres, à unifier et coordonner les efforts des érudits musulmans, au Maroc et dans les autres Etats africains, en vue de faire connaître les valeurs de l’islam tolérant, de les diffuser et de les consolider et à prendre toute initiative permettant d’intégrer les valeurs religieuses de tolérance dans toute réforme à laquelle est subordonnée toute action de développement en Afrique, que ce soit au niveau de continent qu’au niveau de chaque pays.

Elle se propose d’animer l’action intellectuel, scientifique et culturel en rapport avec la religion musulmane, de consolider les relations historiques qui lient le Maroc aux autres Etats africains, d’encourager l’institution des centres et des établissements religieux, scientifiques et culturels et d’instaurer des relations de coopération avec les associations et les organismes poursuivant les mêmes objectifs.

Les pays africains membres du Conseil supérieur de la Fondation sont: Niger, Kenya, Somalie, Burkina Faso, Tchad, Mauritanie, Comores, Bénin, Gambie, Mali, Djibouti, Angola, République centre africaine, Gabon, Éthiopie, Sierra Leone, Madagascar, Guinée-Bissau, Nigéria, Rwanda, Afrique du Sud, Sénégal, Côte d’Ivoire, Cameroun, Congo, Togo, Sao Tome, Libéria, Ghana, Guinée Conakry, Tanzanie et Soudan.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut