International › APA

Développement et justice, au menu des quotidiens burkinabè

Les journaux burkinabè de ce jeudi parvenus à APA évoquent des sujets variés dont ceux liés à la justice et au développement.«Promotion de l’énergie: Ces +grands-mères solaires+ passées aux oubliettes», arbore le quotidien national Sidwaya qui informe que dans le cadre de la promotion de l’utilisation des énergies alternatives au bois de feu, la direction générale du programme Fonds pour l’environnement mondial, appui aux ONG (FEM/ONG) et le collège de Tilonia au Nord-Ouest de l’Inde ont signé une convention.

Et de préciser que ladite convention, signée en 2016, a permis à un certain nombre de pays dont le Burkina Faso  de bénéficier d’une formation à l’énergie solaire en Inde. 

Selon le journal, les «grands-mères solaires» censées donner un coup d’accélérateur au développement local par la technologie de l’énergie solaire, sont passées dans l’ombre depuis leur retour de l’Inde en 2016. 

«Trois ans après, l’une d’elles, Zoénabo Nana, tente tant bien que mal de mettre en pratique son expérience à Basgana, son village situé à 6 Km de Manga », relate Sidwaya.

Sous le titre: «Du normographe à la révolution digitale», L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens burkinabè, consacre sa parution du jour, correspondant à son 10 000enuméro, aux péripéties qu’a connu le journal. 

A en croire le confrère, «cela fait 10 000 fois que ses travailleurs (de L’Observateur) sont repartis sur le métier pour livrer chaque jour – en réalité cinq fois par semaine – des informations générales sur notre pays, sur l’Afrique et le monde». 

Le même journal aborde dans son ‘’Regard sur l’actualité », le procès de Blé Goudé en Côte d’Ivoire, titrant : «Cette balance judiciaire qui penche toujours d’un côté». 

L’éditorialiste de L’Observateur Paalga croit savoir quepour Charles Blé Goudé, ce n’est sans doute qu’un petit répit, car son procès, qui devait s’ouvrir hier à Abidjan, a été reporté sine die. 

« Et pour cause ! son avocat s’est pourvu en cassation contre l’arrêt de renvoi de la chambre d’accusation de la cour d’appel d’Abidjan qui avait décidé en novembre dernier de renvoyer l’ancien ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo devant les juges», commente-t-il. 

A ce propos, Le Pays, autre quotidien privé, affiche: «Procès de Charles Blé Goudé : La justice d’accord, mais non aux règlements de comptes».

De son côté, Aujourd’hui au Faso, consacre sa Une au procès relatif à l’affaire dite «charbon fin », mentionnant : «La demande de saisie des biens de Essakane (société minière) fait couler beaucoup d’encre». 

C’est à juste titre que L’Express du Faso, quotidien privé édité à Bobo-Dioulasso, met en exergue : «Affaire du charbon fin : Débats houleux autour des mesures conservatoires contre ESSAKANE IAM GOLD SA». 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut