International › APA

Inauguration du Centre hospitalier régional de Yamoussoukro après sa réhabilitation

Le Centre hospitalier régional (CHR) de Yamoussoukro a été inauguré, mercredi, par le président ivoirien Alassane Ouattara après plus d’un an de travaux de réhabilitation et de mise à niveau assurés par le consortium Med Afrique.Saluant le travail réalisé au niveau de ce CHR, le chef de l’Etat a indiqué que cet établissement hospitalier sera très utile aux populations de Yamoussoukro et de ses environs. Ce CHR et l’hôpital Joseph Moscati, implanté dans l’enceinte de la Basilique, viennent renforcer les capacités et l’offre de soins offerts dans la capitale politique et administrative ivoirienne, a-t-il souligné.

A son tour, le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Dr Aouélé Aka, a rappelé que la réhabilitation du CHR de Yamoussoukro s’inscrit dans un Programme de réhabilitation ou de construction à travers le pays, de huit établissements hospitaliers.

Selon lui, le CHR de Yamoussoukro a bénéficié de beaucoup d’innovations, notamment, au niveau des services d’imagerie avec l’acquisition d’un scanner, du laboratoire équipé de matériels de dernière génération, de la pharmacie, du cabinet dentaire et de service d’hospitalisation où le nombre de lits est passé de 70 à 100 lits, avec en plus, cinq chambres VIP aménagées.

Dans le cadre de sa politique sociale, le gouvernement ivoirien a initié depuis quelques années un vaste et ambitieux programme de remise à niveau des plateaux sanitaires sur l’ensemble du territoire.

Ce programme s’inscrit également dans le prolongement de la Couverture maladie universelle (CMU) qui vise à permettre à l’ensemble des populations vivant en Côte d’Ivoire, de  bénéficier d’un accès aux soins médicaux, grâce à des infrastructures conformes aux normes internationales.

Le CHR de Yamoussoukro implanté sur une superficie d’un hectare et demi avec 18 bâtiments de type pavillonnaire composant une direction, une administration et plusieurs services couvre une population estimée à plus de 391 117 habitants en 2016.

En janvier 2018, les autorités ivoiriennes ont lancé les travaux de restauration et de mise à niveaux de huit hôpitaux de référence pour un coût d’un peu plus de 100 milliards de FCFA. Il s’agit de trois Centres hospitaliers régionaux (CHR) et cinq hôpitaux généraux (HG).

Ces travaux  réalisés par Med Afrique, un groupement composé de trois entreprises que sont Marylis BTP du Groupe Snedai, Siemens et Elsmed, consistent en la réhabilitation avec ou sans extension, la construction et l’équipement des CHR de Daloa (Centre-Ouest), Korhogo (Extrême Nord), Yamoussoukro (Centre) ainsi que des hôpitaux généraux d’Abidjan que sont Abobo Nord, Abobo Sud, Adjamé , Yopougon Attié et l’hôpital général de Grand-Bassam.

Ces actions s’inscrivent dans l’ambitieux programme de mise à niveau de 376 établissements sanitaires dont 4 Centres hospitaliers universitaires (CHU), 17 Centres hospitaliers régionaux (CHR), 45 hôpitaux généraux (HG) et 320 établissements sanitaires de premier contact (ESPC) dans le cadre de la mise en œuvre de la Couverture maladie universelle (CMU).

Une enquête terrain menée en mai et juin 2016 dans le pays a mis en évidence une importante dégradation de l’offre de soins existante.  

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut