International › APA

L’ECO en taille patron dans la presse sénégalaise

Les journaux sénégalais, reçus lundi à APA, traitent principalement de l’ECO qui sera, en 2020, la nouvelle monnaie de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) mais aussi des performances de Sadio Mané sur le toit du monde avec Liverpool et toujours en lice pour le trophée du Joueur africain de l’année.L’AS informe qu’ « (Emmanuel) Macron et (Alassane) Ouattara signent la mort du CFA et annoncent l’arrivée de l’ECO ». L’annonce a été faite, samedi dernier à Abidjan, par le président français et son homologue ivoirien. Poursuivant, ce journal souligne que « cette nouvelle donne concerne (seulement) les huit pays de l’Uemoa ».

Dans les colonnes de L’AS, l’universitaire Felwine Sarr reconnaît qu’ « une étape importante vers la souveraineté monétaire a été franchie avec la fin du mécanisme du compte d’opérations et le passage prévu à l’ECO pour les huit pays de l’Uemoa ».

Cependant, note l’auteur d’Afrotopia, « il faut éviter que le processus de l’ECO, qui date d’une trentaine d’années et pour lequel la France n’a rien à voir, soit dévié, récupéré ou dévoyé par cette réforme qui, pour l’heure, ne concerne (hormis le mécanisme du compte d’opérations) que les aspects les plus symboliques mais laisse d’importants éléments de l’ancienne relation (définie par les accords de coopération monétaire) intactes ».

Le Quotidien soutient qu’avec l’avènement de l’ECO, il n’y aura « aucun changement » puisque « la France continue de garantir la monnaie (et) la parité fixe avec l’euro (sera) maintenue ».

Vox Populi se fait l’écho de « la mort déguisée du franc CFA » après 75 ans de cours monétaire. Cité par ce quotidien, Kémi Séba, président d’Urgences panafricanistes estime que « ce changement n’est que cosmétique » là où l’économiste Ndongo Samba Sylla trouve qu’ « on s’est juste débarrassé des atours les plus polémiques du CFA ».

L’EnQuête, sous le titre « ECO, fantôme du CFA », indique qu’il y a toujours des « controverses autour d’une fin programmée » du franc CFA. Pour sa part, L’Observateur signale que « l’Ecolonisation (est) en marche » puisque l’accord portant création de l’ECO sera « appliqué en début janvier 2020 ».

Dans WalfQuotidien, Kristalina Georgieva, la Directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI) « salue les réformes du système du franc CFA (qui) constituent une étape essentielle dans la modernisation d’accords de longue date entre (l’Uemoa) et la France ».

Cet optimisme, l’économiste Demba Moussa Dembélé dont les propos sont rapportés par ce journal, ne le partage pas : « le président français, Emmanuel Macron a parlé d’accord historique, sans doute pour impressionner les naïfs et fourvoyer l’opinion publique française ». Dans sa tribune, M. Dembélé considère que « cet accord est en contradiction avec la décision du 29 juin 2019 des chefs de l’Etat de la Cedeao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest) ».

Tout compte fait, Sud Quotidien fait savoir que c’est « un mauvais coup contre l’intégration en Afrique de l’ouest ».

Vainqueur de la Coupe du monde des clubs avec Liverpool, « Sadio (Mané est) un peu plus dans la légende », informe Stades. En finale, contre Flamengo (club brésilien ayant remporté la Copa Libertadores), l’international sénégalais a délivré un caviar à Roberto Firmino pour le but du triomphe.

De son côté, Record rapporte que « Sadio (n’a) jamais (été) aussi proche » de gagner le trophée du Joueur africain de l’année. En effet, le Red est l’un des trois finalistes de cette distinction individuelle décernée par la Confédération africaine de football (Caf), en compagnie de son coéquipier Mohamed Salah (Egypte) et de l’Algérien Riyad Mahrez.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut