Société › Actualités Société

FAMa : A l’appel du prêcheur Haidara, plusieurs manifestants expriment leur soutien à l’armée

A l’appel du prêcheur Ousmane Madani Haidara et de plusieurs associations, plus d’un millier de personnes ont exprimé leur soutien aux FAMa ce lundi 20 janvier, jour de la fête de l’armée malienne. Haidara a répondu favorablement à la sollicitation de la fédération nationale des associations pour la décentralisation et le développement des collectivités territoriales, qui l’en a fait le parrain de la manifestation.

Pour l’occasion, les principales voies d’accès au Boulevard de l’Indépendance étaient bloquées par une cinquantaine de Sotrama qui avaient auparavant servis à transporter plusieurs partisans du président du haut conseil islamique. Les nombreuses banderoles brandis portaient des messages de soutien aux forces armées, sur les pancartes étaient repris les messages entendus dans le spot quotidien que diffuse la télévision nationale avant son journal télévisé.

Dans son intervention, Haidara à appeler les politiques à mettre de côté leurs différends afin de tous ensemble chercher une solution à la crise. « Nous ne pourrons être aidés que si nous ne aidons d’abord nous-mêmes. Nous aurons beau avoir toutes les forces étrangères avec nous, si nous ne faisons pas front commun, cela sera voué à l’échec » a-t-il prévenu. Il a par la suite exhorté les FAMa à plus de vigilance. Eux qui seraient selon lui victimes de traitrise, dont il n’a pas précisé l’origine, ni les auteurs, « seul Dieu le sait » a-t-il dit. Le guide des ancar a par ailleurs assuré du soutien total de son organisation aux familles des militaires tombés au front. Deux gerbes de fleurs ont par la suite été offertes aux militaires. Une pour honorer la mémoire de tous ceux ayant perdus la vie, et une deuxième pour tous ceux qui sont vivants pour les « redonner du baume au cœur ».

Boubacar Sidiki Haidara

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut