Société › Justice

Amadou Haya Sanogo et co-accusés: L’affaire sera mise en délibéré mardi

Amadou Haya Sanogo ( au deuxième plan ) avec son avocat Me Harouna Toureh, lors de son procès à Sikasso.

Amadou Haya Sanogo et co-accusés n’ont pas obtenu la liberté provisoire ce mardi 21 janvier 2020. L’affaire sera délibérée par la Chambre d’accusation de la Cour d’appel d’ici mardi prochain selon les avocats de la défense. L’ex-chef de la junte et ses co-prévenus sont accusés dans la disparation de 21 militaires bérets rouges.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut