› Économie

3 Questions à Raphaël Diarra, économiste

L’économiste Raphael Diarra répond aux trois questions de la rédaction sur la dette intérieure.

Pourquoi l’État n’arrive-t-il pas à payer sa dette intérieure ?

Parce que l’État n’a pas d’argent. Pourquoi l’État n’a pas d’argent ? Normalement, l’État, c’est un budget, c’est à dire un équilibre entre les ressources et les emplois. Donc il s’agit de voir entre ce que l’on aura et ce que l’on dépensera dans tous les domaines (investissements, fournitures, …). Le processus veut que chaque département évalue ses besoins. L’argent de l’État provient en principe des impôts et aussi des aides ou prêts. Le fait est que l’on n’attend pas toujours que l’argent soit disponible pour le dépenser. Et lorsque la dépense est engagée et qu’on ne peut pas payer, on a une dette. Souvent, il arrive aussi que l’on n’arrive pas à mobiliser tout l’argent que l’on attend.

Quelles peuvent être les conséquences ?

Pour l’État, cela pose une question de crédibilité. D’un point de vue global, lorsque des entreprises s’engagent avec l’État sur des projets et les pré-financent, si elles ne sont pas payées, cela entraîne à leur niveau des difficultés qui peuvent amener à des situations de faillite. Une situation qui peut jouer sur la croissance.

Que faire pour éviter les crises dans ce domaine ?

Il s’agit d’améliorer la gouvernance financière de l’État. Le processus budgétaire étant une prévision, il faut s’assurer avant d’engager une dépense que la ressource est disponible. L’État doit faire tous les efforts pour collecter toutes les ressources. Il faut se poser la question de l’identification de l’assiette fiscale et prioriser les besoins.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut