Économie › Actualités Économie

Promotion du Made in Mali : Dans l’attente d’une stratégie

En attendant l’adoption de la Stratégie nationale de promotion des exportations, donc du Made in Mali, les initiatives se développent et les entreprises locales s’adaptent pour vendre leurs produits. La Foire exposition internationale de Bamako (FEBAK), qui se tient jusqu’au 2 février, est une opportunité pour le faire. Mais la qualité et la compétitivité, gages de succès, nécessitent une professionnalisation et des moyens dont ne disposent pas encore les acteurs.

« L’Agence pour la promotion des exportations (Apex) est l’outil pour promouvoir le made in Mali », explique M. Demba Kanté,  son Directeur général. Mais difficile d’atteindre ses objectifs sans « les moyens adéquats ». Créée en 2011, la structure ne dispose pas encore de fonds propres pour mener ses activités. La stratégie qui doit entériner la mise en place de ce fonds est en cours d’adoption, assurent ses responsables.

Chargée d’encadrer ceux qui vendent des produits maliens à l’extérieur, l’Apex doit aussi les aider non seulement à se conformer aux normes mais aussi à faire face à des contraintes au plan local qui les rendent souvent moins compétitives à l’international. C’est le cas des produits de cueillette, notamment le karité, dont les producteurs doivent désormais s’acquitter d’une redevance auprès des Eaux et forêts.

Ceux qui se consacrent au marché national doivent aussi convaincre les consommateurs. Dans un domaine aussi concurrentiel que celui des produits de nettoyage, la Société des détergents du Mali (SODEMA) innove. « La foire est l’occasion de présenter nos nouveaux produits, sinon notre société est connue », indique M. Mohamed Traoré, agent d’enquête à la SODEMA. L’une des stratégies est de proposer des kits, « appréciés dans les foyers ». Constitués de quelques produits de la société (savon liquide, détergents, savon en morceau et eau de Javel) ces paquets « sont plus économiques ».

Pour se faire une place dans cet environnement très concurrentiel, la SOMAPROS mise sur la qualité. Après 5 ans de présence, le savon « Zam- zam », produit-phare de la société, fabriqué à base de karité et d’huile de coco, fait de ses utilisateurs les meilleurs ambassadeurs du produit. « Ceux qui essayent le produit une fois en deviennent les meilleurs ambassadeurs », se réjouit M. Madani Sylla, représentant de la société. La foire est aussi l’occasion de faire découvrir le produit mais aussi de le vendre, parce que « les prix sont plus accessibles ».

Fatoumata Maguiraga    

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut