Société › Justice

Tiégoum Boubèye Maiga recouvre la liberté

L’ancien de chef de cellule de communication de la Présidence de la République, Tiégoum Boubèye Maiga condamné à un an d’emprisonnement avec sursis a été libéré le 11 février sous caution. Le verdict a été rendu par le tribunal de la Commune 3 de Bamako dans l’affaire du tweet sur le compte de la Présidence.

Tiégoum Boubèye Maiga était poursuivi pour « introduction frauduleuse dans un système informatique  et accès frauduleux à un système informatique ». Me Moussa Maiga, avocat de la défense a confié à la presse que ces faits n’ont pas été établis à la barre. ça serait donc sur la base de nouveaux faits requalifiés que son client a été condamné à un an d’emprisonnement avec sursis.

C’est donc une décision qui ne satisfait pas la défense qui estime les faits pour lesquels son client a été condamnés n’ont pas été démontrés.

Le bloc fera – t – il appel? La défense répond en disant que c’est à leur client d’apprécier. Affaire à suivre ou close, les jours à venir en diront plus, pour l’instant,  Tiégoum Boubèye Maiga a été libéré mardi en présence de ses proches et ses collaborateurs.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut