Économie › Actualités Économie

ICRISAT: Un nouveau projet pour améliorer la productivité et la résilience des cultures

Du 11 au 12 février 2020 s’est tenu à Samanko, au Mali, un atelier de lancement d’un projet pour l’amélioration de la productivité des cultures et la résilience au climat pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Mali (APSAN  -Mali). Réunis au Centre régional de l’CRISAT pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale, 80 acteurs des domaines de la recherche, de la vulgarisation, de la production de semences, transformateurs et fournisseurs d’intrants agricoles ou encore partenaires au développement ont pris part au lancement. Des délégations internationales ont également participé aux travaux de l’atelier. Financé par la Délégation de l’Union européenne au Mali pour une période de cinq ans, ce projet de recherche – développement sera mis en œuvre dans les régions de Sikasso, Koulikoro, Kayes et Ségou. Il devrait toucher 10 000 bénéficiaires directs et 30 000 de manière indirecte. L’objectif dans les communes ciblées est d’augmenter la productivité agricole de l’arachide, du niébé, du mil et du sorgho face à la croissance démographique et au changement climatique. Selon les chiffres avancés par le Directeur général de l’Institut d’économie rurale (IER), la population du Mali atteindra 30 millions d’habitants en 2035, dont la majorité sera selon lui en zone rurale. Le projet doit également améliorer la résilience des petits exploitants au changement climatique ; permettre de réaliser plus efficacement les échanges de matériels génétiques et de données à l’échelle régionale et renforcer durablement l’équipe de recherche en sélection des cultures susmentionnées au Mali.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut