› Culture

FESCAB 2020 : Le rendez-vous de la caricature et du dessin 

FESCAB 2020 : Le rendez-vous de la caricature et du dessin 

« Dessinons le vivre ensemble », c’est le thème de la troisième édition du Festival international de caricature et de bande dessinée de Bamako. Ce rendez-vous annuel du neuvième art qui a ouvert ses portes au public ce jeudi (27 février 2020) se poursuit jusqu’au 29 février au Palais de la Culture de Bamako.

Selon le coordinateur du festival Adama Diongo, cette rencontre a pour objectif de promouvoir les dessinateurs et caricaturistes du Mali au niveau national et international. Par ailleurs, elle se positionne aussi comme la plateforme par excellence de découverte des œuvres et des artistes maliens, à côté du réseautage et la volonté de pérenniser au niveau de la conscience collective les œuvres des auteurs.

Photo FESCAB 2020 – Photo – Emmanuel Daou

Comme la plupart des secteurs de l’Art, les artistes de la caricature et du dessin n’ont pas encore la joie de bénéficier du fruit de leur travail dans notre pays. Les professionnels du secteur conviennent tous de l’étroitesse du marché et de l’absence de protection des productions artistiques. A côté de cette énumération, le constat est vite fait : la profession a besoin de vulgarisation et d’infrastructures spécialisées pour se développer. La formation en dessin journalistique reste insuffisante pour satisfaire les professionnels du secteur. Le besoin criard d’écoles spécialisées surtout, en ce qui concerne la caricature demande une réflexion profonde.

FESCAB 2020 – Photo de famille

Malgré cette impasse, les acteurs du secteur dans leur élan passionné du métier, s’activent au quotidien pour écrire, animer les pages de l’histoire du dessin et de la caricature de notre pays dans des journaux, à travers des contributions externes pour les plus chanceux, et bien d’autres supports de communication.

Pour cette édition, les organisateurs innovent en ajoutant la bande dessinée, un concours qui a duré 45 jours et qui a permis de retenir 17 caricatures et huit bandes dessinées. Le FESCAB a aussi décidé de soutenir l’ancien dessinateur Yacouba Diarra Kays du haut de ses 40 ans d’expérience, pour la réalisation d’un album.

FESCAB 2020 : Le rendez-vous de la caricature et du dessin

Toujours au rang des innovations, le festival a bénéficié du parrainage du caricaturiste canadien Robert Lafontaine, lui-même fondateur de l’organisme 1001 Visages qui organise « le festival 1001 Visages » de la caricature depuis 2006 dans son pays.  Son exposition est à découvrir durant le FESCAB, tout comme celle du dessinateur de presse franco-burkinabe, Damien Glez. A ces plumes, s’ajoutent Vadot de la Belgique et Oscar de la Guinée.

Accompagné par le Ministère de la Culture, l’Union Européenne et bien d’autres partenaires stratégiques et hommes de culture, le Festival international de caricature et de bande dessinée de Bamako, à travers sa plateforme d’expression ambitionne de faire connaître davantage le dessin et la caricature du Mali.

Idelette BISSUU

 

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut