› Politique

Nouvel appel de l’Imam Mahmoud Dicko

Ce samedi 29 février est annoncée une grande mobilisation citoyenne, à l’appel de l’Imam Mahmoud Dicko, au Palais de la Culture de Bamako. L’ancien Président du Haut conseil islamique a lancé cet appel pour la stabilisation du pays, en proie à une crise sécuritaire sans précédent.

Sur les réseaux sociaux, ses partisans mobilisent pour venir écouter Dicko, qui, mis à part le thème annoncé, la « stabilisation du pays », ne s’est pas épanché sur les raisons de son appel. Toutefois, son porte-parole, Issa Kaou N’Djim, a tenu à préciser que l’appel à la mobilisation citoyenne n’était pas lancé au nom de la CMAS, le mouvement politique créé en septembre 2019 pour soutenir l’Imam. « C’est l’Imam Dicko qui appelle à cette mobilisation », a-t-il assuré.

À travers cette précision, N’Djim répond à de nombreux Maliens qui assimilent cette mobilisation à un nouveau combat politique, comme ce fut le cas le 5 avril 2019, lorsque la démission du Premier ministre d’alors, Soumeylou Boubeye Maiga, avait été réclamée.

B.S.H.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut