› Économie

Hausse de près de 10% des exportations de café d’Afrique

L’Afrique a bien tiré son épingle du jeu depuis le début de la campagne caféière 2019/20 qui a démarré le 1er octobre. D’octobre à janvier, ses exportations ont grimpé de 9,5%, à 4,38 millions de sacs de 60 kilos (Ms). Alors, certes, les volumes sont toujours beaucoup plus bas que les autres régions du monde, mais la progression est là alors qu’elle baisse ailleurs.

Ainsi, au plan mondial, les exportations de café ont diminué de 5,8% sur les quatre premiers mois de la campagne 2019/20. Les exportations d’Amérique du Sud ont chuté de 9,8% d’octobre à janvier, à 19,86 Ms et de 5,4% pour les cafés d’Asie et d’Océanie, à 12,21 Ms.

Pourtant en février, l’indice composite de prix de l’Organisation internationale du café (OIC) a encore glissé, se situant à 102 cents la livre (c/lb) en moyenne mensuelle. Sur le mois de février, les prix du Robusta ont perdu 3,5% par rapport à janvier, à 68,07 c/lb.

Pour revenir à l’Afrique, les exportations de Robusta de Côte d’Ivoire ont grimpé de 5,6% à 558 000 sacs, grâce à des hausses de productivité. Ailleurs sur le continent, l’Ouganda, le plus important exportateur de café en Afrique, a expédié 1,62 Ms sur ces quatre mois, en hausse de 10% sur la même période la campagne dernière, notamment grâce à des prix plus favorables et à de plus grandes disponibilités cette saison. Une bonne météorologie et des arbres plantés récemment et qui entrent en production ont permis d’enregistrer cette performance. Enfin, les exportations d’Ethiopie ont bondi de 18,2% à 1,17 Ms. En revanche, les ventes de Tanzanie ont glissé de 1,6% à 393 000 sacs.

Source: Commodafrica

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut