› Économie

Marathon de l’entrepreneuriat : Une 2ème édition pour booster le leadership des jeunes

« Leadership entrepreneurial ». C’est le thème de la deuxième édition du marathon de entrepreneuriat organisée par l’Institut privé Smart (IP Smart) et ses partenaires,  qui s’est ouverte le 11 mars 2020 à Bamako au sein dudit établissement, en présence du corps enseignant, de plusieurs étudiants et du parrain de l’évènement, M. Abou Guitteye, Directeur général d’Africa Scène. 

Après une présentation vidéo du parrain dont le parcours sert d’exemple pour les jeunes étudiants désirant se lancer dans entrepreneuriat et celle de la présentation de l’IP Smart, s’est tenu le premier panel consacré à l’agrobusiness.

Deux jeunes entrepreneurs dont les parcours forcent l’admiration,  à savoir Moussa Doumbia, promoteur du jus Bougouni et Adama Kanté, CEO de Food Santé, ont animé le panel en compagnie du mentor Gerges Akibodé, point focal jeunesse et entrepreneuriat à Agri Pro Focus.

Pendant plus d’une heure, ils ont partagé leurs expériences d’entrepreneurs et prodigué des conseils aux étudiants pour avoir le courage à leur tour de se lancer et de réussir dans entrepreneuriat.

« Il faut que chacun fasse du développement personnel sa priorité pour découvrir sa passion et sa vocation avant de se lancer. Je pense qu’il faut le faire de manière interne. N’est pas entrepreneur qui le veut, mais c’est une question de vision. Si vous vous lancer parce que les autres le font, c’est sûr que vous allez lâcher à la première difficulté », a indiqué Moussa Doumbia aux étudiants.

Pour Georges Akibodé, l’un des  défis de entrepreneuriat, ce n’est pas le manque de moyens mais l’entourage du jeune entrepreneur, ceux avec qui ils s’entourent pour se lancer.

« L’un des gros challenges c’est l’équipe avec laquelle on travaille. Si certains  entrepreneurs à travers le monde ont réussi, c’est aussi parce qu’ils étaient bien entourés. Aujourd’hui on peut se lancer à zéro franc. Passez à l’acte, ne trouvez pas d’excuse, lancez-vous ! », A-t-il insisté.

« Je dis aux jeunes de croire en eux-mêmes, de se battre pour leurs idées et de se dire que tout est possible. On peut partir de zéro pour atteindre le sommet quand on croit en soi-même » a déclaré pour sa part le parrain Abou Guitteye.

D’autres panels à l’instar de ceux sur entrepreneuriat féminin, les NTIC ou encore le leadership entrepreneurial sont prévus au cours de ce marathon qui prendra fin le 13 mars 2020.

« La vision de l’IP Smart c’est de cultiver l’esprit entrepreneuriat chez les jeunes.  C’est dans ce sens que nous mettons en place beaucoup d’activités et d’évènements dont le marathon de entrepreneuriat au cours duquel les entrepreneurs partagent leurs expériences avec les étudiants et ces derniers présentent également des projets entrepreneurials »,  a expliqué Mamadou Kantara, Responsable de la formation à l’IP Smart.                                                                                                                       

Pour rappel, la première édition du marathon de entrepreneuriat s’est tenu du 5 au 9 mars 2019 sous le thème «  Jeunesse et créativité ».  

L’institut Privé Smart est une université d’enseignement supérieur faisant partie du complexe scolaire et universitaire Gakou. Elle offre des formations réparties entre trois pôles à savoir le pôle management, le pole NTIC et le pôle métier. Aujourd’hui  elle se positionne comme un institut technologique de référence et de promotion de entrepreneuriat au Mali.

Germain KENOUVI

                                                                                                                     

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut