Santé › Actualités Santé

Coronavirus : La pandémie progresse, le monde se confine

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti le 24 mars que la pandémie de coronavirus « s’accélérait », avec plus de 300 000 cas confirmés.

Il a fallu 67 jours à compter du premier cas de Covid-19 pour atteindre la barre des 100 000 cas, 11 jours pour le deuxième cap de 100 000 et seulement 4 pour le troisième bond. Le nombre de personnes contaminées le mardi 24 mars était de 395 647, pour 17 241 morts dans le monde. Au 27 mars 2020, le nombre de personnes contaminées  a atteint 533 416 cas. On compte ce jour, 24 082 morts dans le monde. 175 pays et territoires sont touchés. Le Directeur de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a exhorté les pays à prendre des mesures rigoureuses et à adopter des stratégies de recherche des contacts. Il a assuré que les mesures de confinement et de distanciation sont des moyens importants pour ralentir la propagation du virus, mais les a décrites comme « des mesures défensives, qui ne nous aideront pas à gagner ». « Pour gagner, nous devons attaquer le virus avec des tactiques agressives et ciblées, tester chaque cas suspect, isoler et prendre soin de chaque cas confirmé, rechercher et mettre en quarantaine tous les contacts étroits ».

Confinement

Plus de 1,9 milliard de personnes dans le monde sont soumises à des mesures de confinement plus ou moins strictes. L’Italie, qui paye le plus lourd tribut dans le monde, avec 63 927 cas pour 6 077 décès en un mois a durci son confinement. Le gouvernement a ordonné l’arrêt de toute activité de production autre que celles « strictement nécessaires ». Au Royaume-Uni, alors que le Premier ministre Boris Johnson ne souhaitait pas de mesure stricte, il a dû revoir ses plans et annoncé un confinement national pour au moins trois semaines. Ailleurs, en Inde, le Premier ministre Narendra Modi a ordonné le 24 mars un confinement total du pays et de ses 1,3 milliard d’habitants pendant trois semaines pour lutter contre la pandémie. En Afrique du Sud, un confinement total a aussi été déclaré le 23 mars. La Nation arc-en-ciel a même déployé des militaires à Johannesburg pour faire respecter la mesure. Le Sénégal et la Côte d’Ivoire ont pour leur part proclamé l’état d’urgence, assorti d’un couvre-feu. En Côte d’Ivoire (25 cas, aucun décès, selon un bilan publié le 22 mars), un confinement progressif se met en place, « par aires géographiques ». Les déplacements entre Abidjan, la capitale économique, où se concentrent la majorité des cas, et l’intérieur du pays seront soumis à autorisation.

Boubacar Sidiki Haidara

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut