› Politique

Mali – Législatives 2020: « Le chef du village de Kalengué et le président du bureau de vote enlevés »

La Mission d’Observation Électorale de la Synergie a déployé à l’occasion des législatives de 2020, 83 Observateurs à long terme (OLT) et 1 145 Observateurs à -Court Terme (OCT) dans les 55 circonscriptions électorales du Mali. Dans un hôtel de la capitale, les techniciens sont installés, suivent et rapportent le processus électoral à travers le pays. Les premières tendances de cette journée électorale dans un contexte d’insécurité et de crise sanitaire mondiale au Mali sont rapportées à la presse au fur et à mesure. 

Dans cette deuxième communication adressée à la presse ce 29 mars 2020, il en ressort que le taux moyen de participation est de 7,49%. En cette mi-journée, incidents et dysfonctionnements ne sont pas en reste. Selon les observateurs de la société civile, pas de vote enregistré dans la commune de Saréyamou (cercle de Diré), les villages de Kalengué et Rabedjé (commune de Soboundou), dans la commune de Banikane (cercle de Niafunké) et les communes de Hamza Coma et de Séréré (cercle de Gourma Rharous).

Par ailleurs, le chef du village de Kalengué (cercle de Niafunké) et le président du bureau de vote de la localité ont été enlevés. L’accès a été refusé à 3 Observateurs du POCIM au centre de vote Kidal 1 : B.V 036, B.V 40 Aghabo, B.V 021 Kidal. On n’a pas voté dans plusieurs villages et hameaux de Bankass. La Synergie a constaté que 78% des Centres sont relativement accessibles aux personnes vivant avec un handicap.

Idelette BISSUU

Source: Mission d’observation électorale de la Synergie

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut