› Politique

Mali – Législatives 2020: Les premières tendances de la journée électorale

La Mission d’Observation Électorale de la Synergie a déployé à l’occasion des législatives de 2020, 83 Observateurs à long terme (OLT) et 1 145 Observateurs à -Court Terme (OCT) dans les 55 circonscriptions électorales du Mali. Dans un hôtel de la capitale, les techniciens sont installés, suivent et rapportent le processus électoral à travers le pays. Voici les premières tendances de cette journée électorale dans un contexte d’insécurité et de crise sanitaire mondiale au Mali.

Sur l’étendue du territoire, les bureaux de votes soit 93,3% ont ouvert depuis 8h du matin pour accueillir les électeurs. D’autres ont certes connu de légers retards mais sont désormais dans la course électorale. A Bankoni par exemple, dans la Commune I du district de Bamako, « au groupe scolaire Etat civil, sur 28 BV (Bureaux de vote), 16 bureaux de vote ont ouverts entre 8 et 9 heures » indiquent les observateurs.

Les statistiques vont bon train, le personnel des bureaux de vote est présent et actif au niveau des centres. Selon les chiffres de la Mission d’observation électorale 98% des présidents des bureaux de vote étaient présents à 8h (83,3% d’hommes et 16,6% de femmes).  Concernant les assesseurs : 59,9% d’hommes et 40,1% de femmes. Les assesseurs désignés par la majorité et l’opposition représentent 90,8%.

Le matériel technique au niveau des bureaux de vote n’en est pas en reste, le kit est complet a été identifié dans « 97,2% » des bureaux de vote. La Mission précise que le  matériel incomplet a été observé au groupe scolaire de Banankabougou en début de matinée mais que cette situation est très vite revenue à la normale, par contre « à Banikane (cercle de Niafunké), le matériel n’était pas en place jusqu’à 9h30 ».

Photo – L’équipe technique de la Mission d’observation électorale de la Synergie – Radisson Blu – Bamako – 29 mars 2020

La présence du personnel dans les bureaux de vote est effective même si la Mission a noté « l’absence des présidents de Bureaux de Vote à hauteur de 80% qui ont été remplacés pars les assesseurs les plus âgés au niveau du groupe scolaire de Niaréla ».

Depuis ce matin, des dysfonctionnements et incidents observés ont été remontés à la chambre politique et pris en charge par le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation (MATD) et la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) notent la société civile.

Malgré les dispositions prises la Synergie a noté l’absence de kits de prévention COVID19 au Groupe scolaire de Yirimadio en début de journée.

Sur l’ensemble des Bureaux de Vote de Bamako, Sikasso, Ségou, Mopti, Gao, Kayes et Koulikoro, la Synergie a constaté : Protections individuelles des agents  à 87%, des désinfectants dans les bureaux de vote soit 2%, l’affichage des mesures de protection devant les bureaux soit 0%, le respect de la distance d’un mètre  comme mesure barrière au Covid 19 exigée par les autorités: 26%, les désinfectants au niveaux des Bureaux de Vote : 13% et le dispositif de lavage des mains à l’entrée et à la sortie : 92%. 

La journée électorale de ce premier tour des législatives se poursuit sur toute l’étendue du territoire ce 29 mars 2020 jusqu’à 18h.

 Idelette BISSUU avec la Mission d’observation électorale de la Synergie

 

 

 

 

 

 

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut