› Politique

Mali – Premier tour des législatives: Faible taux de participation et 9 morts à N’gorkou

La Synergie qui a déployé 85 observateurs à long terme et 1145 observateurs à court terme dans 55 circonscriptions électorale du Mali, a déjà communiqué à la presse ce 29 mars, jour du premier tour des législatives, trois rapports sur le déroulement du processus électoral.

La société civile déployée dans des bureaux de vote du pays a observé cet après midi un  taux moyen de participation de 17,2%.

La Synergie note aussi l’absence de vote dans plusieurs villages et hameaux de Bankass, à côté chef du village de Kalengué (cercle de Niafunké) et le président du bureau de vote qui ont été enlevés. A cela, s’ajoute des électeurs des villages de Ndiogué, Goundam-Touskel et Babdengo dans la commune de Soboundou (cercle de Niafunké) ont eux aussi été empêchés de voter par des groupes armés indiquent les observateurs. L’Observatoire a aussi noté l’absence des délégués des partis politiques à Ouenkoro hormis ceux du candidat originaire de la localité. Mais les observateurs ont constaté que 78% des Centres sont relativement accessibles aux personnes vivant avec un handicap

Une situation tragique avec ce camion qui a sauté sur une mine à N’gorkou (cercle de Niafunké) faisant 09 morts dont le père d’une observatrice de la Synergie. A Ménaka, un observateur de la COCEM a été enlevé, en compagnie d’autres agents électoraux.

Un cas d’achat de conscience a été signalé à Yirimadio centre de vote 759 logements. Il n’y a pas eu de vote dans le village de Ngomi dans la Commune de Socoura (cercle de Mopti) pour des raisons d’ordre sécuritaire, ni dans la commune de Ouatagouna (cercle d’Ansongo).

Idelette BISSUU

Source: Mission d’observation électorale de la Synergie

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut