Sport › Football

Covid-19 – Arrêt des compétitions : Pour Amadou Haidara, « Ce n’est pas facile à vivre »

En congé forcé depuis l’arrêt des compétitions de football, les joueurs professionnels s’adaptent. Amadou Haidara, international malien et milieu de terrain du club allemand de Red Bull Leipzig, répond à nos questions.

Le football est à l’arrêt depuis l’émergence de la pandémie du Covid-19. Comment vivez-vous cette période si particulière ?

Cela un impact sur chacun de nous. J’espère qu’un vaccin sera trouvé rapidement pour mettre fin à la pandémie du coronavirus et sauver des vies. Les clubs nous ont donné des directives pour faire des entraînements individuels chez nous. Ce n’est pas facile à vivre. Nous sommes passionnés par le sport, donc pour nous ce n’est pas très évident. Mais le programme d’entrainement personnalisé doit nous permette de rester en forme. Cela occupe un peu nos journées.

Avant cet arrêt total, votre club avait connu un grand bonheur en se qualifiant pour les quarts de finale de la Ligue des champions, pour sa deuxième participation seulement. Et depuis vous êtes dans l’expectative…

C’était une grande satisfaction au club, qui depuis sa création n’avait jamais atteint ce niveau. Et pour moi c’est un rêve qui se réalisait. Depuis tout petit, nous regardons la Ligue des champions. En arriver à la jouer aujourd’hui et à se qualifier pour les quarts de finale, c’est indescriptible. L’UEFA a suspendu la compétition. Notre souhait est évidemment qu’elle puisse continuer, mais, pour l’instant, nous connaissons tous les enjeux. Le football passe après la santé. Nous regarderons vers l’UEFA, qui doit statuer, mais j’espère qu’une fois la pandémie finie, la Ligue des champions pourra se poursuivre.

Comment jugez-vous votre progression au club, que vous avez rejoint en 2019 ?

La progression se passe bien. Le club est content, l’entraîneur aussi et je continue à travailler pour m’améliorer. Nous faisons une très bonne saison et nous espérons que le championnat reprendra afin de continuer sur notre lancée.

Après de bons débuts avec Leipzig, vous avez été longtemps blessé. Êtes-vous revenu à votre meilleur niveau ?

J’ai été longtemps blessé, mais c’est du passé. Je suis revenu à mon meilleur niveau, j’ai disputé des matchs à la CAN qui m’ont redonné des sensations. J’ai joué plusieurs rencontres, je me sens très bien. Je ne pense plus à ma blessure. Je continue à travailler, à avancer. Je regarde vers l’avenir.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut