International › APA

Maroc : Naissance de la Confédération africaine des TPE-PME

La Confédération africaine des Très Petites, Petites et Moyennes entreprises TPE-PME a vu le jour après plus de 18 mois de discussions entre les responsables des structures africaines.Conscients du rôle essentiel des TPE-PME dans l’essor des économies Africaine, la confédération Africaine des TPE-PME se fixe comme objectifs majeurs de créer une synergie entre ces entreprises sur l’ensemble du continent, assurer un climat favorable des affaires, créer les conditions adéquates à la promotion des TPE-PME en Afrique ou encore relever de nouveaux défis dans le cadre de l’intégration des marchés et des économies africaines.

La Confédération reconnait également la nécessité, pour tous les Etats membres de se doter d’un instrument global d’orientation des politiques en faveur des TPE-PME africaines et l d’accroître les échanges commerciaux économiques et financiers entre les TPE-PME africaines, ainsi que l’importance de faciliter l’accès des TPE-PME aux marchés et aux financements publics et privés.

La nouvelle structure africaine, qui comprend à ce jour dix pays dont le Maroc, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Tchad, la Guinée, le Cameron, le Burkina Faso, porte également la mission de développer l’esprit entrepreneurial chez la population africaine, affirmant par ailleurs que l’intégration des TPE-PME africaines est propre à un écosystème incitatif à la création d’emplois, aux transferts de technologies et au partage d’expériences.

Selon un communiqué de la confédération, les présidents des structures des TPE-PME africaines ont décidé de réaliser une plus grande unité et solidarité entre les TPE-PME africaines, de favoriser la coopération sous régionale et internationale des TPE-PME et de créer les conditions appropriées permettant aux TPE-PME de jouer le rôle qui est le sien dans l’économie africaine.

Il s’agit également de coordonner et harmoniser les politiques africaines en faveur des TPE-PME, d’oeuvrer de concert avec les partenaires techniques et les bailleurs de fonds en vue de lutter efficacement contre le chômage et la pauvreté et d’accélérer le développement du continent par la promotion de la recherche notamment dans le domaine de la science et de la technologie ainsi que de défendre et protéger les droits et intérêts des TPE-PME africaines.

Le bureau exécutif élu a confié la présidence à Abdellah Fergui, président de la confédération marocaine des TPE-PME. La première mission de ce bureau sera la relance des TPE-PME dans ces pays d’Afrique.

Un « Comité de Relance » sera créé dès la semaine prochaine pour préparer le redémarrage des TPE-PME africaines menacées de faillites si des mesures ne sont pas prises pour les accompagner, note le communiqué.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut