› Sport

Djimi Traoré raconte sa finale d’anthologie

Il y a 15 ans, le 25 mai 2005, Liverpool réussissait une fabuleuse « remontada ». Menés 3 – 0 à la mi-temps en finale de Ligue des Champions par le Milan AC, les Reds remontaient leur retard et finissaient par l’emporter. Djimi Traoré, premier joueur malien à avoir gagné la Ligue des Champions, a raconté à nos confrères de Ouest-France cette finale d’anthologie.
L’histoire aurait pu être tout autre. Alors que son équipe est menée 3 – 0 à la mi-temps, Rafael Benitez, entraîneur de Liverpool, décide de procéder à un changement tactique. « Djimi, tu sors », se souvient le latéral malien, aujourd’hui âgé de 40 ans. Le défenseur s’était, comme toute l’équipe, manqué en première mi-temps. C’est d’ailleurs lui qui concédera la faute entraînant le premier but milanais. « J’enlève mes crampons et mes affaires et je me dirige vers la douche.

Je me sentais mal, parce que dans mon esprit j’avais laissé tomber mes coéquipiers, les supporters… Deux secondes plus tard, Rafa me dit : non, tu rejoues ». Les réajustements tactiques et le « fameux discours » de entrainement ont revigoré l’équipe, revenue sur la pelouse avec la ferme intention de l’emporter, « une question de fierté ». « Honnêtement, on n’y croyait pas trop. Mais dès que Gerrard a marqué le premier but, ce fut un autre état d’esprit (…). Cela nous a relancés, donné une âme », assure celui qui compte 6 sélections avec les Aigles du Mali.
Sauvetage Alors que Liverpool a consenti une énorme débauche d’énergie pour revenir au score, Milan se remet la tête à l’endroit. À la 70ème minute, Traoré repousse sur la ligne une tentative d’Andriy Shevchenko. « Ce sauvetage, c’était une rédemption. Je suis passé à travers en première période et il m’a aidé à retrouver de la confiance. C’est le moment que les supporters de Liverpool me rappellent chaque année lorsqu’on se croise. Il résume ma carrière ». À l’issue des tirs au but, après que le gardien Jerzy Dudek ait arrêté la tentative de Shevchenko, Steven Gerard prend à part Traoré. « Djimi, tu vois ce moment ? L’année prochaine, on doit faire encore mieux et gagner le championnat ». Entraîneur adjoint du club de MLS des Seattle Sounders, aux États-Unis, depuis 2016, Djimi assure que cette finale l’a marqué à vie. Il en garde les précieux souvenirs dans un coffre-fort en France.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut